Décision de l'Inspection du travail contre OXFAM : Elimane Kane a repris son travail en attendant une sortie négociée


 Dans le contentieux opposant l'ONG Oxfam à l'un de ses agents, en l’occurrence Elimane Kane, l'Inspection régionale du travail et de la Sécurité sociale a pris fait et cause pour le second. En clair, la demande d'autorisation de licenciement introduite par la direction Sénégal de l'Ong anglaise au préjudice de son responsable du programme Gouvernance  a été rejetée.
 
La nouvelle bien accueillie par Elimane Kane qui n'a pas tardé à exulter sur twitter. "Vivre est un combat permanent, il faut toujours se battre! Se battre toujours pour que la vérité triomphe. Mets Allah devant et tu ne seras jamais derrière", jubile-t-il après avoir posté la décision de l'inspection régionale du travail qui le rétablit dans ses droits. Toutefois, Elimane Kane ne mentionne nulle part qu'il reprendra son poste à Oxfam.
 
Contacté par Dakaractu, le Directeur régional d'OXFAM en Afrique de l'Ouest dit prendre acte de cette décision. "Nous prenons acte de la décision de l'Inspection", nous a répondu Adama Coulibaly qui; à notre question de savoir s'il existe des possibilités de voir Elimane Kane réintégrer l'équipe de Dakar, révèle : "Notre collègue a repris le travail ce matin".
 
La confirmation viendra d'Elimane Kane himself. Mais il s'empresse de préciser que son intention, c'est de quitter l'organisation sur une base négociée entre les deux parties". Expliquant la reprise de son poste, Elimane Kane qui a parlé à Dakaractu d'arguer qu'il ne peut en être autrement. "Sinon, c'est un abandon de poste", se veut-il légaliste.
 
En ce qui le concerne, Adama Coulibaly regrette les intentions prêtées à Oxfam de vouloir promouvoir l'homosexualité au Sénégal. Au milieu du contentieux avec OXFAM, Elimane Kane a adressé une lettre à l'opinion publique pour faire la corrélation entre la procédure de licenciement intentée contre lui par Oxfam et une politique de l'ONG en faveur des homosexuels. Des accusations balayées par l'Ong anglaise selon laquelle, les griefs reprochés à Elimane Kane sont liés à ses interventions en tant que leader d'une association citoyenne.
Mardi 16 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :