Dangote Cement Senegal appuie les mairies de Pout et Keur-Moussa (Thiès) : « Cette entreprise n'est pas la seule dans cette zone, mais aucune autre ne lui arrIve à la cheville en matière de RSE » (Mame Fatou Ndiaye)


Toujours constante dans ses actions sociales, Dangote Cement Senegal met cette semaine les bouchées doubles au sein des communes hôtes de Pout, Keur-Moussa, Diass et Mont-Rolland afin de réitérer son engagement aux côtés des populations. En effet, la cimenterie basée à Pout a mis sur la table des mairies de Pout et de keur-Moussa d'importants lots de fournitures scolaires pour que le "Ubi Tey Jang Tey" soit une réalité dans ces deux communes.

Les deux autres communes de Diass et Mont-Rolland recevront également leurs dotations. Ces actions sociales s'inscrivent dans le sillage de la Sustainability Week ou Semaine du Développement Durable que célèbre le Groupe Dangote tous les mois d’octobre.    "Les sentiments de contentement et de satisfaction qui nous animent aujourd'hui sont indescriptibles. Le geste que Dangote Cement Senegal vient de poser n'est pas une surprise pour nous.

Tous les ans, à la veille de l'ouverture des classes, Dangote Senegal nous offre des fournitures scolaires. Pour cette présente veille d'ouverture des classes, Dangote Senegal a, de nouveau, frappé fort en y ajoutant des masques, des produits d'hygiène, des posters de sensibilisation aux gestes-barrières, des tee-shirts, etc. Dangote Senegal n'est pas la seule entreprise dans cette zone, mais aucune autre entreprise ne lui arrIve à la cheville en matière de Responsabilité sociale d'entreprise (Rse)", a témoigné la première adjointe au maire de Keur Moussa, Mame Fatou Ndiaye.  

Même son de cloche du côté du maire de Pout, Amadou Mactar Sarr qui a tenu à renouveler ses remerciements à Dangote Cement Senegal pour sa constance dans ses œuvres sociales à Pout et ailleurs. Le responsable de la Formation de Dangote Cement Senegal, Mouhamed Ndiaye s'est, quant à lui, appesanti sur la démarche de l'entreprise dont l'unique souci est d'essayer de répondre, au mieux, aux besoins des communautés locales.

"Nous essayons de mener des actions sur le terrain en identifiant les besoins des populations", a-t-il d'emblée expliqué. En effet, selon lui, l'ouverture prochaine des classes et la santé sont au cœur de l'actualité. "C'est compte tenu de cet état de fait que nous avons décidé d'apporter notre contribution dans le cadre de la RSE en fonction des besoins du moment", a-t-il fait savoir.

Il poursuit : "la santé et l'éducation sont les piliers du développement à la base. Quand vous agissez sur ces deux leviers, vous investissez sur le futur". ‘’Cette semaine, ajoute-t-il, nous allons mettre le pied sur l'accélérateur parce que nous avons plusieurs actions à mener sur le terrain tant dans le domaine de la santé, de l'éducation que de l'environnement’’.
Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :