DISPARITION DE DIARRY SOW : Que des éléments de la DIC aillent enquêter à côté de la Police Française.


Diarry Sow est une étudiante sur qui l'espoir de toute une Nation se fond pour avoir été pendant deux années successives la meilleure élève du Sénégal. Sa disparition doit être prise très au sérieux, je dirais même comme une affaire d'Etat. 

Au-delà de s'indigner à travers les réseaux sociaux et de surmédiatisé cette affaire comme le prône Me Doudou Ndoye, l’Etat doit poser des actes forts allant dans le sens de trouver cette étudiante brillante. Certes, le Président a donné des instructions aux autorités diplomatiques pour faire le nécessaire afin que Diarry soit retrouvée très vite. Ces dernières ont déposé une plainte mais cela est insuffisant. L'Etat devrait dépêcher des éléments de notre redoutable Division des Investigations Criminelles à Paris pour épauler la Police française en charge de l'enquête, puisque la coopération judiciaire que nous avons avec la France le permet.

D'ailleurs, c'est au nom de cette coopération que Massata Diack a été entendu par un juge d'instruction français sur le territoire sénégalais dans l'affaire de corruption au sein de la fédération internationale d'athlétisme.
 
On se rappelle aussi de l'affaire de Sala Abdeslam (résident belge) du nom de ce supposé terroriste dont on dit qu'il aurait commandité les attentats du 13 novembre, la France, cible de cet attentat entraînant des dizaines de morts, avait fait jouer sa coopération avec la Belgique pour envoyer des policiers à Bruxelles pour mener l'enquête à côté de leurs collègues Belges.

On se souvient également de l'affaire de ce jeune américain disciple de Cheikh Ibrahim Niass qui a été assassiné sauvagement dans sa maison, dans les heures qui suivent des éléments de la FBI sont dépêchés pour participer aux enquêtes préliminaires.

Si aujourd'hui, au nom de notre coopération judiciaire avec la France, des éléments de la DIC étaient envoyés en France, cela aurait permis à nos autorités d'être informées à temps sur le déroulement de la procédure mais aussi ce serait une manière de montrer aux autorités françaises ô combien le cas Diarry Sow nous préoccupe.

Je prie pour qu'elle soit retrouvée le plus vite possible.
Mouhamad Nazirou Thiam Moudir
Etudiant en Droit International et Européen à l'Université de Genève
Lundi 11 Janvier 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :