DIOURBEL / Chambre criminelle : L’agresseur de Bassirou Faye patine et prend 5 ans.


DIOURBEL / Chambre criminelle : L’agresseur de Bassirou Faye patine et prend 5 ans.
Bassirou Faye, rien à voir avec l’étudiant de Ndoulo, a été brutalement agressé par trois clients qui étaient à bord de son taxi en partance pour Touba Bélél. Nous étions au août 2019. Les faits tels que rapportés par la victime sont simples. En chemin et de manière soudaine et assez agressive, l’un d’entre eux a coupé le moteur du véhicule, au moment où les deux autres le violentaient avec un couteau et un coupe-coupe.  C’est par coup de chance que Bassirou réussira à s’extirper des griffes de ses agresseurs avant d’aller se plaindre chez les pandores de Touba Bélél.

Le 10 août, tard dans la nuit alors que lui et ses acolytes s’essayaient à un autre vol dans un village du nom de Ndioung, S. Sall, l’un des agresseurs présumés sera appréhendé à Baba Garage par les gendarmes. Les deux autres avaient, auparavant, pris la fuite. Parmi ces fuyards, Arôna a été le seul reconnu par le chauffeur agressé.

Les chefs d’accusation retenus contre eux sont l'association de malfaiteurs, tentative de vol commise la nuit avec usage de véhicule 

La chambre criminelle décidera de déclarer Arona coupable puisqu'il a été reconnu par la victime. Sa peine sera de 5 ans. S. Sall a été acquitté...
Mercredi 8 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :