DIALAMBÉRÉ : L'institut Souleeymanie octroie deux daara modernes.


L'institut turc Souleeymanie  octroie deux daara modernes intégrés grâce à la coopération avec la commune de Dialambéré. La pose de la première pierre a été faite devant le DG de l'institution venu spécialement pour la circonstance en présence du maire Mamadou Salif Sow. Pour un coût de deux milliards de FCFA, ces daara seront construits respectivement à Médina Koundié pour les garçons et à Nghoky pour filles. Ainsi ces deux daara pour cinq hectares chacun, seront des internats en développant les secteurs de l'agriculture et de l'élevage basés sur une formation professionnelle. Par l'implantation de ces daara, la commune entend lutter contre l'errance et la mendicité des enfants pour apprendre sur place.
À en croire Mamadou Salif Sow, maire de Dialambéré, « l’objectif est de développer notre commune en offrant des opportunités aux populations. Et en tant que commune rurale, nous voulons que nos enfants étudient le Coran, l'arabe et le français et les métiers sur place sans partir ailleurs. Dans la foulée, il estime que " nous nous réjouissons aujourd'hui de la visite du DG de l'institut Souleeymanie. Désormais, les orphelins, les couches vulnérables n'auront plus à effectuer de longues distances pour étudier... »
Avec ce partenariat marquant l'octroi de ces daara modernes, c'est une épine que la commune ôte du pied des populations...
Dimanche 16 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :