DÉSIGNÉ NOUVEL ADMINISTRATEUR PROVISOIRE DU CRÉDIT MUTUEL DU SÉNÉGAL, AVEC LA BÉNÉDICTION DES AUTORITÉS MONÉTAIRES DE L'UNION : Mbaye Dione, homme du sérail !


DÉSIGNÉ NOUVEL ADMINISTRATEUR PROVISOIRE DU CRÉDIT MUTUEL DU SÉNÉGAL, AVEC LA BÉNÉDICTION DES AUTORITÉS MONÉTAIRES DE L'UNION : Mbaye Dione, homme du sérail !

Le doute n’est pas permis ! L’État veut mettre, définitivement, un terme aux clivages en cours, depuis deux ans, au sein du Crédit Mutuel du Sénégal (CMS). Pour cause, SourceA a appris que c’est un homme du sérail qui présente des états de services irréprochables dans le milieu bancaire, qui a été choisi comme Administrateur provisoire pour présider aux destinées du CMS.
Son nom : Mbaye Dione, maire de Ngoundiane, qui capitalise une expérience de presque deux décennies dans le secteur bancaire, dont exclusivement dans deux grands Groupes internationaux (la SGBS et le Crédit Libanais).
D’après toujours les confidences faites à SourceA, outre le lisse Cv du successeur d’Alioune Ndiaye, la nomination de Mbaye Dione procède d’une volonté de l’Etat de satisfaire à une demande des autorités monétaires de l’Union qui surveillent de près la situation du CMS et de la BIMAO, Banque commerciale du même Groupe. Révélations!!!


C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui souhaitent voir le Crédit Mutuel du Sénégal sortir de la pente raide, sur laquelle il se trouve, depuis deux années. Avec à la clé, une guéguerre entre clans d’Alioune Ndiaye et son prédécesseur Mamadou Ndiaye. Pour cause, selon les informations en possession de SourceA, l’Etat vient de nommer Mbaye Dione, un pur produit de la Finance, comme Administrateur provisoire du CMS. Et, le nouvel Administrateur, censé être l’homme providentiel pour sortir le CMS de la zone de turbulences, devrait prendre le relais du désormais ancien boss, Aliou Ndiaye, dont le mandat arrive à terme, en fin décembre 2018.
Dans une de nos éditions d’il y a quelques jours, nous révélions que les Délégués du Crédit Mutuel du Sénégal avaient saisi d’une correspondance le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, aux fins de réclamer la nomination d’un Directeur général à la tête de l’Institution financière.

La nomination de Mbaye Dione procède d’une volonté de l’État de mettre un terme aux clivages en cours au sein du CMS entre les camps du désormais ex-Administrateur Alioune Ndiaye et son prédécesseur Mamadou Ndiaye

On se souvient que, dans leur correspondance adressée au ministre Amadou Bâ, les Délégués avaient, également, souhaité une promotion interne. Mais l’État du Sénégal, qui a assez appris des soubresauts cauchemardesques qui ont longtemps rythmé le mandat du désormais ex-Administrateur provisoire, a décidé de se passer de cette requête des Délégués. D’autant qu’il est de notoriété publique que le CMS est une Institution où les clivages coulent, depuis deux ans, comme un long fleuve tranquille. En attestent les deux camps incarnés par le prédécesseur de Mbaye Dione, en l’occurrence Alioune Ndiaye et Mamadou Ndiaye, après avoir été éjecté du CMS.

Avec une expérience de presque deux décennies dans le Secteur bancaire, dont exclusivement dans deux grands Groupes internationaux (la SGBS et le Crédit Libanais), Mbaye Dione présente un lisse CV     

Visiblement, c’est pour contourner la guéguerre continue entretenue par les différents clans (les camps d’Alioune Ndiaye et de Mamadou Ndiaye) que le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a, d’une part, porté son choix sur une personnalité neutre. D’autre part, le nouvel Administrateur est un homme du sérail. La preuve, il suffit de gratter le vernis qui recouvre le CV de Mbaye Dione, bien connu dans l’espace public en sa qualité de Maire de la Commune de Ngoundiane et Secrétaire Général de l’Association des Maires du Sénégal, pour se convaincre que le nouveau boss du CMS présente des états de services irréprochables. Avec une expérience de presque deux décennies dans le secteur bancaire, dont exclusivement dans deux grands Groupes internationaux (la Société Générale des Banques et le Crédit Libanais) de 2000 à 2018, Mbaye Dione a gravi tous les échelons de la corporation bancaire, jusqu’au grade le plus élève de Directeur. 

Le nouvel Administrateur devra suer sang et eau, s’il ambitionne d’hisser plus haut l’étendard de la boite, car avec un total de ressources de plus de 150 milliards F Cfa et environ  120 milliards de francs de crédits alloués à sa clientèle, le CMS égale, au moins, la 7ème Banque au classement des 26 Banques sur la place de Dakar

Aujourd’hui, la nomination de Mbaye Dione à la tête de cette Institution financière procède d’une volonté des autorités de résoudre, au moins, deux problèmes. D’abord, hisser toujours plus haut l’étendard du CMS, qui malgré sa crise qui dure depuis deux années, domine encore le secteur des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD). Ensuite, d’après toujours les confidences faites à SourceA, le choix de Mbaye Dione satisfait à une demande des autorités monétaires de l’Union qui surveillent de près la situation du CMS et de la BIMAO, Banque commerciale du même Groupe. Avec un total de ressources de plus de 150 milliards (cent cinquante milliards de francs Cfa et environ  120 milliards de francs (cent vingt milliards de francs Cfa) de crédits allouées à sa clientèle, le CMS égale au moins la 7ieme banque au classement des 26 banques sur la place de Dakar. 

Si on y ajoute son réseau dense de presque 300 Agences au niveau de tout le pays, le CMS a tous les atouts pour combler le gap important de financements que rencontrent les Petites et moyennes entreprises sénégalaises, qui ont, de plus en plus, du mal à accéder au financement bancaire classique. «C’est pour dire que la tâche ne sera pas facile pour le nouvel Administrateur même si son expérience, son entregent et surtout sa rigueur professionnelle seront des atouts importants pour rentabiliser le potentiel énorme de cette boîte menacée déjà par la concurrence», confie à SourceA un proche du dossier.

Amadou Bâ prend de court les Délégués, qui lui prêtaient l’intention de vouloir bombarder à la tête de l’Institution financière un certain Baye Djigueul Diagne, un ancien de la boîte, mais qui l’avait quittée pour un poste à la DER

La poursuite de l’Administration provisoire va, à coup sûr, doucher les ardeurs des Délégués, qui, dans une correspondance adressée à Amadou Ba, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, avaient réclamé la fin de ladite Administration, sous laquelle leur boîte est soumise, depuis 2017. Ce n’est pas tout, car l’Argentier de l’État a pris de court tous les Délégués qui lui avaient prêté l’intention de vouloir propulser telle une météorite un nouvel Administrateur en la personne de Monsieur  Baye Djigueul Diagne, un ancien de la boîte mais qui l’avait quittée pour un poste à la Délégation à l’Entreprenariat Rapide (DER). Mais la réponse du ministre Amadou Ba n’a pas tardé, car selon notre source, l’Etat du Sénégal vient de nommer Monsieur Mbaye Dione, cadre de Banque comme  Administrateur Provisoire au Crédit Mutuel du Sénégal (CMS).

Au bout du fil, Mbaye Dionne confirme l'info de SourceA, mais refuse de commenter sa nomination
Joint par téléphone par SourceA, Mbaye Dione confirme l’information au sujet de sa nomination. Mais se garde, même sous la torture, d’en dire davantage. À la question de savoir quel commentaire peut-il faire, au sujet du choix porté sur sa personne, Mbaye Dione prie, gentiment, son interlocuteur d’attendre qu’il prenne fonction, avant de pouvoir s’autoriser à un quelconque commentaire.
Jeudi 13 Décembre 2018
Avec Source A




Dans la même rubrique :