DER-FJ / 2018 - 2020 : « Nous avons pu injecter plus de 60 milliards de FCFA de financement touchant environ 106 000 bénéficiaires » (Papa A. Sarr DG)


La Délégation Générale de l'Entrepreneuriat Rapide pour les Femmes et les Jeunes (DER/FJ) a tenu une conférence de presse, ce mercredi 07 avril 2021 à son siège au Point-E pour faire le bilan de ses actions menées depuis 3 ans. Cette rencontre avec la presse a été une occasion pour le Délégué général de la DER/FJ et toute son équipe de revenir sur de très nombreux points. 

Selon Pape Amadou Sarr, "depuis la création de la DER, nous avons pu injecter plus de 60 milliards de FCFA de financement touchant environ 106.000 bénéficiaires de 2018 à 2020 sur l'ensemble du territoire national. La DER/FJ en collaboration avec la Banque Africaine de Développement et l'État du Sénégal compte vulgariser un financement de plus de 75 milliards sur 3 ans et 120 milliards sur les 5 prochaines années." Durant ces 3 ans, la demande est estimée à 400.000 demandes de financement soit  350 milliards de FCFA. Dans les projets de la délégation générale de l'entrepreneuriat rapide, il y a aussi le PAVIE (Programme d'Appui et de Valorisation des Initiatives entrepreneuriales pour une durée de 5 ans pour un montant de 150 millions de dollars financés par la BAD. Le PAVIE vise à financer plus de 14.000 initiatives entrepreneuriales, de générer 65.000 emplois directs, 89 emplois indirects, de former plus de 27.000 entrepreneurs dont plus de 15.000 femmes. Le coût global du projet PAVIE est de 74 milliards, sur ce montant 17 milliards ont été déjà financés.

Pape Amadou Sarr de conclure que le rôle principal de l'État n'est pas de créer des emplois, mais plutôt de mettre en place les conditions optimales de création d'emplois. Une manière pour lui de répondre aux détracteurs de la DER...
Mercredi 7 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :