DÉBAT ÉCONOMIQUE : Mamadou Lamine Diallo aborde la question de la préférence internationale.


Dans sa Question hebdomadaire, le député Mamadou Lamine Diallo a abordé la question de la préférence internationale.
« Les PME/ PMI du secteur moderne et du secteur informel le disent tout haut : le régime de Macky Sall travaille pour les grandes firmes étrangères ; elles gagnent tous les appels d’offres. Les PME/PMI voient leurs activités sacrifiées. A titre d’exemple, la société sénégalaise de Handling SHS écartée de AIBD, dans le secteur routier, les cabinets d’études ou de contrôle ferment à tour de bras. En réalité, il faut le dire, la corruption est plus ‘’discrète’’ avec les entreprises étrangères. Voilà la raison profonde de la préférence internationale de ce régime qu’on veut cacher sous les nécessités de la mondialisation. »
Résultats, se désole le leader du Mouvement Tekki, les emplois sont rares, la pauvreté monétaire s’accentue et les affidés de la dynastie FayeSall pavoisent dans leurs belles voitures. Voilà le bilan et les réalisations du régime de Macky Sall. L’exemple le plus notoire de cette politique est l’affaire dite NECOTRANS avec le PAD pour laquelle je vais demander la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire.
Et de terminer sur un autre dossier : « Le ministre de l’Hydraulique (frère de Madame), d’une incompétence notoire, toujours pris dans les urgences, est plus préoccupé par la rentabilité des capitaux de ses partenaires extérieurs que de satisfaire les besoins fondamentaux de la deuxième ville du Sénégal. Il est tout de même curieux que Dakar soit approvisionnée par l’eau du lac de Guiers à 300 km et que Touba dont la croissance démographique de 7% ne peut pas dis- poser de l’eau potable à cause du diktat des bailleurs de fonds au service desquels le régime de Macky Sall travaille exclusivement. »
Mercredi 6 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :