DALAL KHEL : Lettre ouverte à Nitt Doff


 
Cher Monsieur Doff,
 
En fan de hip hop avéré que je suis-je vous salue vous et votre carrière. Toutefois c’est avec une consternation amusée que j’ai vécu la tragicomédie ubuesque qu’a été votre réaction, suite à votre refus de visa. J’ai été dans votre position, je sais que c’est très irritant. Mais monsieur Doff votre manque de discernement m’a laissé pantois. Dans le rap vous êtes sans doute un ancien, même si votre style est resté bloqué au début des années 2000. Mais en matière de rigueur intellectuelle, vous êtes encore très loin du compte.
 
1-Pour qui vous prenez vous monsieur Doff ?
Pensez-vous que vous valez mieux que les milliers de sénégalais qui se voient refuser des visas chaque année ?
A un moment, il est nécessaire de toucher le sol et d’arrêter les simagrées et la victimisation. Votre show of the Year arrive sans doute et peut-être que vous voulez du buzz. Si tel est le cas, bien joué. Mais si vous étiez sérieux dans votre démarche monsieur Doff, vous êtes juste perdu. Le texte que vous avez publié sur certains sites de la place était d’un ridicule affligeant.
 
2-D’abord ou vous êtes incohérent ou vous ne nous dites pas tout. Comment déposer un visa au Consulat de France pour un concert en Italie ? Lol
Ensuite vous êtes démagogique à l’image du leader de votre mouvement. Vous avez la fâcheuse tendance à vouloir tout politiser. En oubliant que ce dernier a organisé sa première grande activité politique en France vous faites preuve de malhonnêteté intellectuelle ou d’une ignorance profonde. En effet il n’est pas logique de laisser votre « guide » aller et venir comme il veut en occident et de « bloquer » un second ou même troisième couteau insignifiant. Soyons sérieux deux minutes !!!
 
3-De plus vous n’êtes pas le centre du monde monsieur Doff. Arrêtez svp de faire du « peuple » un fonds de commerce et de votre pseudo engagement politique un moyen de pression. Vous avez écrit que vous défendez le peuple et l’Afrique. Personnellement, j’ai tendance à me méfier de tous ceux qui, comme vous, appellent nos valeureux concitoyens « le peuple ». Candidat du peuple, Défenseur du peuple… Je ne me rappelle pas du moment où le « peuple » comme vous dites s’est rassemblé pour vous désigner. Arrêtez svp de penser que vous êtes au-dessus des honnêtes gens.
 
4-Enfin je vous en conjure, arrêtez-vous et votre mouvement de vouloir ostraciser le Sénégal. Disons-nous la vérité, le Sénégal est un pays souverain ouvert à la mondialisation. Nous ne sommes pas un îlot autonome. Vous en êtes la preuve vivante. Vous copiez le style et l’habillement des rappeurs américains, vous utilisez leurs sonorités et leurs logiciels pour vos instrumentaux et là vous vouliez aller exercer votre métier de rappeur en Italie.
 
5-Pour finir, je vais lancer un appel solennel à tous les Républicains et ceux qui aiment notre pays. Il est temps de siffler la fin de la récréation.  Chers insulteurs publics et producteurs de fausses nouvelles, la fête est finie. Quiconque voudra désormais polluer le débat public et manipuler l’opinion trouvera en face un bloc patriote, républicain et déterminé.
 
 
Samba Leye X
Mercredi 21 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :