DAKAR SANS MAIRE - Doomi-Rewmi estime que le décret n'a pas transgressé le code des collectivités


Pendant que toute l'opposition crie au scandale avec la révocation de Khalifa Sall de son poste de maire de Dakar, Doomi-Rewmi invite les uns et les autres à tempérer les ardeurs, car à son avis, c'est la loi qui en a ainsi décidé.
Au sortir d'un conclave, les leaders ont tenu à déclarer que jamais il ne sera question pour eux de se réjouir du sort de Khalifa Sall.

 '' Dans notre culture, il est politiquement incorrect de tergiverser sur le sort de quelqu'un qui est entre les mains de dame justice, fut-il un adversaire politique. Sans doute c'est ce qui explique le silence des débatteurs de la majorité présidentielle. ''

 Toutefois, ils préciseront que '' le décret est conforme à la loi dès l'instant que le mandat de maire peut être révoqué sur la base d'une simple condamnation à la différence d'un mandat de député qui ne peut être enlevé qu'après une condamnation définitive. '' 
Ils rappelleront aussi qu'en l'espèce, le fond du dossier a été vidé et que  l'absence prolongée du maire  compromettait déjà la bonne marche de l'institution.  En conclusion, les leaders diront dans leur correspondance qu'on ne peut administrer que si on est disponible et que la méthode Karim Wade qui administre son parti par Whatsapp est ridicule... ''
Dimanche 2 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :