Crise préélectorale : António Guterres nomme Abdoulaye Bathily, envoyé spécial de l’ONU à Madagascar


Depuis le début de la semaine, l’opposition malgache fait des manifestations pour dénoncer l’adoption d’une nouvelle loi électorale qui, disent-ils, favorise le régime actuel à sept mois des élections générales au pays. 

Les dernières manifestations ont dégénéré et un bilan provisoire, de source hospitalière, fait état de deux morts et seize blessés du côté des manifestants. Les organisateurs parlent de cinq morts et accusent le gouvernement d’avoir tiré à balles réelles sur le peuple.
Le Secrétaire général des Nations-Unies, António Guterres a, de ce fait, pris les choses en main. Le Secrétaire général a parlé au téléphone avec H.E.M. Hery Rajaonarimampianina, président de Madagascar avant de réitérer son appel au dialogue politique et a offert ses bons offices. Pour joindre l’acte à la parole, il a convenu avec le Président d'envoyer immédiatement son Conseiller spécial, M. Abdoulaye Bathily, à Madagascar. 
M. Bathily travaillera en étroite collaboration avec l'Union africaine et la Communauté de développement de l'Afrique australe. Le Secrétaire général appelle toutes les parties prenantes à apporter leur soutien et à coopérer avec son Conseiller spécial dans l'exercice de ses fonctions.
Vendredi 27 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :