Crise post-électorale : Les mises en garde de la CPI aux hommes politiques guinéens.


Enfin! La Procureur de la Cour pénale internationale rompt le silence. Fatoumata Bensouda après avoir « réitéré son appel au calme », charge les autorités. 

 

« Les différends entre les candidats aux élections devraient être réglés par les autorités compétentes, dans le plein respect de la Loi », fait-elle savoir. 

 

Cependant, la Procureure de la CPI met en garde tous les acteurs politiques. « Mon bureau suit de près les derniers développements en Guinée. Je réitère un point important : toute personne qui commet, ordonne, incite, encourage ou contribue de toute autre manière à la commission de crimes visés par le Statut de Rome est passible de poursuites devant les tribunaux guinéens ou devant la CPI », prévient la Haye...

Samedi 24 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :