Crise politique dans des pays de la Cedeao / Alassane Ouattara : « Nous devons faire une autocritique de la gouvernance dans nos différents pays »


La situation politique tendue dans le Sahel ne laisse pas indifférent le président Ivoirien Alassane Ouattara. Même s'il fait partie de la Cedeao, le chef de l’État Ivoirien a exprimé  officiellement sur Jeune Afrique, le fond de sa pensée sur les coups d’État perpétrés en Guinée et au Mali.  

Comme l'a si bien énoncé la Cedeao, ces actes sont, pour le président Ouattara, à condamner. "Je les condamne fermement, que ce soit au Mali ou en Guinée. C’est inacceptable. Tous les chefs d’État de la sous-région l’ont dit lors du sommet de la Cedeao, qui a d’ailleurs pris des sanctions", a confié le successeur de Laurent Gbagbo. 

D'ailleurs, il se dit inquiet pour le président guinéen déchu, toujours entre les mains des putschistes : "Nous sommes préoccupés par l’intégrité physique et la santé du président Alpha Condé, et nous l’avons dit aux autorités militaires guinéennes lors de notre mission, qui était conduite par le chef de l’État ghanéen, Nana Akufo-Addo, à Conakry, le 17 septembre. Le président du Comité national du rassemblement et du développement nous a donné des assurances à ce sujet", ajoutera le président  qui estime en outre, que l'accompagnement des guinéens doit se faire afin de minimiser l’impact de la transition sur les populations car, souligne t-il, "il faut  revenir à l’ordre constitutionnel le plus tôt possible". 

Malgré cette position politique, le président Ouattara considère pour les dirigeants (qu'ils sont) de procéder à une autocritique de la gouvernance dans nos différents pays. "Une mauvaise gouvernance peut amener des militaires à intervenir dans le jeu politique, ce qui n’est pas souhaitable. Ceux qui sont au pouvoir doivent mieux tenir compte de la réalité, de l’évolution de leur pays et de toutes les couches sociales, notamment de la jeunesse, ainsi que du développement équilibré de l'ensemble du territoire", reconnaît l'ancien Premier ministre sous Félix Houphouët-Boigny...
Jeudi 30 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :