Crise politique : Appel à une prise de conscience d’un compagnon politique. (Souleymane NDOYE, Honorable Député)


C’est sur mon lit d’hôpital que me sont parvenus les propos peu luisants de Moustapha Cissé LO. Ecouter ces paroles a été un exercice douloureux et particulièrement affligeant quand la personne qui les profère a pour habitude de se glorifier d’une très bonne éducation et d’une soumission totale à Cheikh Ahmadou Bamba, incarnation humaine de la discipline et de l’orthodoxie. C’est à se demander à quel moment Moustapha Cissé LO a perdu de sa cohérence et de son humanité !

Mais au-delà de tous ces aspects, ces graves accusations  sur d’honnêtes sénégalais appartenant à des familles sensibles à leur réputation, ne sont fondées sur aucune preuve palpable. Ces déballages sans fondement sur des citoyens qui ont eu le mérite d’être formés et compétents dans leur domaine n’est pas digne d’un prétendant au poste de maire de ville encore moins de Président de la République. Même s’il doit être exclu de l’APR pour des faits constatés et dont la virulence est démesurée, la raison appelle Moustapha Cissé LO à méditer sur les conséquences de tels actes. La diffamation est un délit réprimé par la loi au Sénégal. Et, nul ne saurait, quel que soit son statut, faire exception face à la loi. Cissé LO doit justifier ses accusations fallacieuses devant les juridictions compétentes au risque de voir ces genres de comportement pulluler dans le milieu politique et administratif. Je suis d’avis que personne ne doit s’accorder le droit de salir la réputation et la carrière d’aucun citoyen ! 

Moins une réplique portant polémique, mes propos se veulent interpellatives quant au comportement peu courtois de Moustapha Cissé LO que j’invite à faire une introspection. Aucun esprit averti ne saurait faire preuve de si peu de reconnaissance face au Président SALL qui l’a toujours tenu en estime. Aujourd’hui Cissé LO reproche au Président  Macky SALL d’avoir oublié les sacrifices auxquels il a consenti pour son élection. Il est même allé jusqu’à se glorifier de la bataille de Touba où il a mobilisé en 2019 près de 360.000.000 f et 175.000.000 f pour les législatives et dont nous lui reconnaissons tous le mérite. Mais  que représente cette somme pour qui connait l’envergure d’une campagne électorale ? Une campagne électorale c’est une lourde logistique au niveau national, dans 557 communes et 45 départements pendant 21 jours ! 

Ceci pour dire que ce combat n’a pas été singulier mais collectif. Cissé LO doit savoir, et il le sait en âme et conscience, qu’il n’a pas porté seul la candidature du président SALL. C’est autour de cette dynamique qu’il était attendu en lieu et place de cette attitude qui ne reflète ni grandeur ni loyauté. Oui ! Cissé LO, pour quelqu’un qui débat de la redevabilité est quelque peu amnésique par rapport à son parcours avec le Président SALL :
•    du point de vue administratif le Président l’a hissé aux meilleurs postes dans son gouvernement : ministre conseiller à la présidence, deuxième puis premier vice-président à l’Assemblée nationale, président du parlement de la CEDEAO (2016-2020). Dans cette dernière nomination, le Président SALL a fait preuve de fermeté face au puissant Nigéria qui voulait imposer la prolongation de sa mandature. Sans ce bras de fer tenu par le Président, le Sénégal n’aurait certainement jamais vu son tour au perchoir ! je poursuivrai en me rappelant de cette visite mémorable et historique pour une première dans l’histoire du parlement, un président de la République est venu au perchoir à Abuja. Ceci, le Président l’a fait pour venir honorer Cissé LO !

•    du point de vue social, il a eu un passé symbolique avec lui si l’on sait que la cadette de Cissé LO porte le nom de Marieme Faye SALL qui l’a toujours tenu en haute estime en gardant bien dans sa démarche toute l’amitié qui lie les deux hommes. Il lui a accordé tant de facilités émanant de sa seule volonté à l’honorer.

•    du point de vue personnel le Président l’a appuyé, d’abord lors de son renvoi illégal de l’Assemblée nationale, ensuite lors de l’attaque de ses maisons et de sa boulangerie où sans l’intervention du Président, l’on ne parlera plus de lui à cet instant !

La liste n’est pas exhaustive mais assez significative pour démontrer toute la sollicitude du président SALL envers Cissé LO. Nul n’ignore que le président a imposé Cissé LO à la CEDEAO et l’a soutenu à mener avec brio son mandat. Malgré tout cela il ne manque pas à redire dans sa gestion si l’on sait que l’appui de l’Etat dans toutes les organisations tenues au Sénégal a épargné une bonne partie du budget dédié aux organisations en dehors du siège. 
Finalement qui doit à qui dans cette relation ?

C’est en profitant de la nature peu loquace du Président de la République que des agitations de ce genre peuvent bénéficier d’une audience médiatique pareille. 

L’on pourrait facilement comprendre une guerrilla politique à des fins de positionnement mais est-il nécessaire d’hypothéquer des relations fraternelles construites durant des années pour cela? L’intelligence autorise-t-elle à cracher sur des institutions en étant l’une d’entre elles ? Est-il stratégique de mettre en jeu toute une carrière politique à des fins diffamatoires et dont le portage vers les institutions juridiques ne saurait servir ses propres intérêts ? Est-il judicieux d’exposer autant sa famille et son entourage pour un combat perdu d’avance ?

Président Cissé LO, je vous rappelle que vous avez une famille et des proches dont la dignité et l’intégrité dépendent de vos actes et paroles en tant que personnalité publique ! Nous sommes un peuple attaché à des valeurs dont le diom, le ngorr, le kersa et la téranga !

Alors cher Cissé LO, je vous invite à une introspection et à plus de retenue. Si ce n’est pour votre propre personne, pour toutes ces personnes qui vous ont respecté et apprécié pendant votre parcours politique !

Souleymane NDOYE
Hon. Député à l’assemblée nationale
Député du parlement de la CEDEAO
Président du Conseil départemental de Rufisque
Jeudi 16 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :