Crise en Côte d’Ivoire : La CEDEAO exhorte les acteurs politiques à recourir au dialogue.


Les évènements qui se déroulent en ce moment en Côte d’Ivoire inquiètent plus d'un, les organisations internationales, et les observateurs de la crise ivoirienne.

Dans un communiqué qui nous est parvenu, la CEDEAO après avoir regretté les évènements violents de Bonoua et de Divo dans la journée du 21 août 2020 exhorte tous les acteurs politiques ivoiriens à éviter les violences et à recourir au dialogue et aux voies de droit pour résoudre tous les différends.

Le texte souligne que la commission de l'organisation sous-régionale de l'Afrique de l'ouest invite les parties en conflits à « faire preuve de retenue ».

Mais elle invite aux partis à « demander à leurs partisans et sympathisants à faire de même », note le texte. Car selon l’organisation, c’est la seule « manière à favoriser la création d'un environnement propice à une élection présidentielle apaisée et crédible », conclut la commission de la CEDEAO.

Pour rappel, les ivoiriens iront aux urnes le 31 octobre 2020 pour élire le président de la République, le successeur de Alassane Dramane Ouattara, le président sortant.

Mais cette crise est déclenchée depuis l'officialisation du président sortant de sa candidature pour un troisième mandat. Ce que l’opposition ne peut pas entendre.
Lundi 24 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :