Crise Alimentaire au Sahel et en Afrique de l'Ouest : Le Sénégal présente ses fortes recommandations.


En réponse à l'appel lancé par la Cedeao et les leaders mondiaux pour renforcer le système alimentaire, le Sénégal par le biais du ministère de l'environnement s'est illustré dans cette campagne pour proposer des mesures d'intervention appropriées, mais aussi faire face à une éventuelle crise alimentaire au Sahel et en Afrique de l'Ouest.

La rencontre a regroupé les délégués de tous les pays membre du CILSS, de la CEDEAO et de l'UEMOA entre autres. Il s’agissait au cours des travaux, d'évaluer la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest, mais aussi d'identifier les actions et les mesures appropriées pour soutenir les populations les plus touchées par l’insécurité alimentaire.

Dans son allocution, le ministre Abdou Karim Sall s'est réjoui de la pertinence et du choix porté sur Dakar : "le choix de Dakar pour abriter une série de rencontres importantes de notre institution commune est un honneur fait non seulement aux plus hautes autorités de la République du Sénégal, mais particulièrement à mon département ministériel".

Face à la conjoncture mondiale la pandémie de Covid-19 et aux problèmes qui sévissent dans certains pays de l'Afrique, mais surtout le renchérissement actuel des produits alimentaires de base, exacerbé par le contexte géopolitique international, le ministre a fait savoir que "l'importance du secteur primaire dans l'économie et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des États membres de l'espace CILSS, CEDEAO et UEMOA est cruciale (...) Le nombre de ruraux qui y dépendent et en tirent leurs revenus substantiels, en font le principal moteur de l'économie des pays du CILSS et de l'Afrique de l’Ouest."
Mercredi 30 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :