Criminalisation de l'homosexualité : « Au lieu de s'attaquer aux conséquences, attaquons nous plutôt aux causes » (Mohamed M. Diagne, SR)


« Depuis un certain temps le débat sur la criminalisation de l'homosexualité a refait surface au Sénégal. Malgré les assurances du chef de l'État sur la question, le débat persiste et prend de plus en plus d'ampleur. Malheureusement, à l'approche de chaque élection, il est utilisé par une certaine opposition pour manipuler l'opinion. Après avoir échoué en installant un faux débat à l'école, ils l'ont fait à l'Assemblée nationale », a dit Mohamed Moustapha Diagne, citoyen président de Synergie Républicaine.

Cependant, selon lui, "c'est trop dangereux. il faut qu'on arrête de jouer avec le feu. La loi est claire à ce sujet et même sans la loi, notre société elle-même a déjà réglé le problème. Combien de fois avons nous vu et ou entendu, des populations s'en prendre à ces gens. Il ne faut pas pour des raisons de politique politicienne vouloir déstabiliser ce pays."

Par ailleurs, M. Diagne a invité les agitateurs de "ce faux débat à s'attaquer aux causes au lieu de s'attaquer aux conséquences. Il faut s'attaquer aux causes du mal dans nos daaras, nos internats, nos maisons..." a dit M. Diagne.
Samedi 19 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :