Crime passionnel avorté : Par jalousie, Maguette Faye assène 3 coups de couteau à son ex amant et écope 2 ans de prison dont 6 mois ferme.

Poursuivie pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de 7 jours et destruction de biens appartenant à autrui, Maguette Faye a été condamnée à 2 ans dont 6 mois ferme de prison. La couturière a été jugée ce vendredi 19 novembre devant la barre du Tribunal d'Instance de Dakar.


Crime passionnel avorté : Par jalousie, Maguette Faye assène 3 coups de couteau à son ex amant et écope 2 ans de prison dont 6 mois ferme.

Née en 1989 à Rufisque, la couturière Maguette Faye a eu la chance de bénéficier de la clémence du président du Tribunal d'Instance de Dakar qui l'a jugée ce vendredi 19 novembre, malgré la gravité des faits. 

 

Jugée et condamnée à 2 ans d'emprisonnement dont 6 mois ferme pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité temporaire de travail de 7 jours et destruction de biens appartenant à autrui, au préjudice de Pape Mamadou Gaye. Une peine moins sévère que celle requise par le parquet à savoir 1 an de prison ferme. 

 

En effet, les faits se sont produits à la rue 5 angle Blaise Diagne. En l'espèce, il s'agit d'une scène de jalousie qui a failli virer au drame. Aliou Top entretenait une relation amoureuse avec la dame Maguette Faye. 

Mais leur idylle s’est détériorée depuis le jour où Aliou Top avait surpris la dame avec un autre homme dans sa chambre. Depuis lors, il a tourné cette page en décidant de chercher une autre personne comme deuxième femme. 

 

Informée du mariage de ce dernier, la mise en cause a quitté Rufisque pour rallier la Médina afin de régler ses comptes avec son ex-amant. Folle de rage, elle s'est présentée le jour du mariage pour administrer 3 coups de couteau à son ex petit-ami, lui occasionnant des blessures graves. 

 

Interrogée sur les faits, la dame Maguette Faye  la trentaine, est revenue sur sa déclaration. Pour sa défense, elle explique que ce jour-là, elle s'est bagarrée avec son petit ami qui l’avait blessée. "On est sorti pendant 9 mois. Il m'a envoyé 3 messages vocaux en me disant qu'on va lui donner une de ses cousines. Et pourtant, j'ai vendu mon portable iPhone pour qu'il répare son taxi en panne”, dit-elle pleine d’amertume. 

Selon toujours elle, elle a appelé sa copine Adama pour lui faire part de la nouvelle." 

Accompagnée de cette dernière, j’étais venue au mariage pour récupérer mes bagages et mon argent. Malheureusement, il y a eu une altercation qui a dégénéré. Aliou Top a pris au cou ma copine Adama et c'est la raison pour laquelle je me suis attaquée à lui," se justifie t elle.

 

À son tour, le plaignant Aliou Top a fait savoir que ce jour-là, il était en train d'épouser une deuxième femme à Gibraltar. "Nous sommes allés chez la jeune fille avec mes amis. Et à mon retour, je suis descendu de la voiture et j'ai demandé à mes amis de m'attendre le temps de me déshabiller pour venir prendre le thé. Au moment de me déshabiller, elle m'a planqué 3 coups de couteaux en scandant : " Doffi consommé sa mariage!". 

 

L'autre partie civile dont la voiture a été vandalisée par la prévenue, Pape Mamadou Gaye, dira “qu'au moment des faits, sa voiture était chez Aliou Top. On m'a appelé pour me dire qu'il y avait une femme qui a cassé le pare-brise de mon véhicule. Arrivé sur les lieux, j'ai constaté les dégâts," a-t-il expliqué.

Le témoin, Cheikh Ahmadou Gaye affirme avoir vu la dame Maguette Faye accompagnée d'une autre femme s'en prendre au véhicule, et le menacer de représailles. 

 

Formulant sa demande, la partie civile Aliou Top déclare qu'il ne veut plus avoir affaire à la jeune fille. "Je veux qu'elle me laisse tranquille. Sa famille m'a poursuivi jusque chez moi pour m'insulter", dit-il. Quant au la propriétaire de la voiture, il demande 200 000 francs Cfa au titre des réparations.

 

Le procureur estime que cette affaire devait atterrir à la chambre criminelle, vu la gravité des faits. Sur ce, elle a requis 2 ans d'emprisonnement dont 1 an ferme. Quant à la défense assurée par Me Alassane Diallo, elle demande le pardon du Tribunal et demande de débouter la partie civile de toutes ses demandes. 

Finalement, la prévenue a été condamnée à 2 ans dont 6 mois ferme pour coups et blessures volontaires. En sus, elle devra payer 150 000 francs Cfa au propriétaire de la voiture pour la réparation du préjudice.

Vendredi 19 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :