Création d'un courant dans l'Apr / L'exclusion de Moustapha Diakhaté « décidée » par les Élèves et Étudiants Républicains.


Création d'un courant dans l'Apr / L'exclusion de Moustapha Diakhaté « décidée » par les Élèves et Étudiants Républicains.
À cause de ses sorties répétées critiquant la politique et la démarche du Président et son ambition affichée de créer un courant au sein de l'Apr, Moustapha Diakhaté s'est définitivement attiré les foudres de ses camarades qui voient en lui un opposant à l'interne. Visiblement écoeuré par ce comportement qui commence à durer de l'ancien chef de cabinet du Chef de l'État, le Mouvement des Élèves et Étudiants Républicains vient officiellement de demander l'exclusion immédiate de ce dernier. 

« Depuis quelques temps, M. Moustapha Diakhaté, ancien Président du Groupe parlementaire Benno Book Yaakaar pendant la 12 ème législature, se signale par des attaques répétées contre le Président de l'APR et de la Coalition de la Majorité présidentielle. Ce qui est  en contradiction flagrante avec la ligne officielle du parti. Aujourd'hui, il a décidé de créer un courant au sein de notre parti pour dit-il, le refonder. Il apparait clairement dans ses différentes expressions publiques que Mr Diakhaté ne partage plus les idéaux de l'Alliance pour la République. Notre désolation est profonde. Nous apercevons le chantage et la trahison venir. Ses critiques sous le prétexte d'une démocratie interne sont inacceptables. L'on ne peut en effet se revendiquer d’une formation politique et afficher publiquement tous les jours son désaccord sur ses orientations majeures. Nous nous indignons de ce comportement irrédentiste qui se démarque de toute éthique et de toute discipline de parti ».

Fort de ce constat, le MEER dira ne plus être en mesure de souffrir ces activités fractionnistes et invite les instances à très vite officialiser l'exclusion de l'homme. « Nos instances doivent désormais prendre leurs responsabilités à l'égard de Moustapha Diakhaté ».
Mardi 21 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :