Crash de l’avion de Sénégal Air : le procès s'ouvre ce jeudi.


Le procès de l'accident de l'avion de la compagnie aérienne Sénégal Air devrait se tenir ce jeudi 22 décembre 2022 devant la deuxième Chambre Correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Dakar. 


Après plusieurs renvois, le Tribunal va peut-être statuer demain sur l'affaire qui a connu 6 ans d’attente et permettre aux familles des victimes du crash du 5 septembre 2015, de connaître la vérité judiciaire de cette affaire.

 

Les mis en cause Magaye  Maram Ndao, ancien Directeur général de l’Anacim, Mohamed Mansour Sy, directeur des Transports aériens à l’Anacim, El Hadji Mactar Daff, inspecteur navigabilité, Mama­dou Sy, chef du département navigation et le contrôleur Jacob Lèye, inculpés par le Doyen des juges de l’époque, Samba Sall, pour homicide involontaire, vont être édifiés sur leur sort.

 

Pour rappel, le 5 septembre 2015, un avion d’évacuation médicale transportant sept personnes s’est abîmé au large de Dakar. L’appareil avait à bord trois membres d’équipage, de nationalité algérienne et congolaise, deux infirmiers et un médecin, une patiente française. L’appareil d’évacuation médicale, affrété par Sos Médecins Dakar, effectuait une liaison entre le Burkina Faso et Dakar pour une urgence médicale. Ce jour-là, il a frôlé un appareil de ligne équato-guinéen, Ceiba, qui devant rallier Cotonou, mais qui a préféré continuer vers Ma­labo, après avoir tenté en vain d’entrer en liaison avec l’appareil sénégalais. 


Selon les résultats de l’enquête, le choc avait provoqué une avarie et une subite dépressurisation de l’appareil. Cet accident aura fait 7 morts.

 

Le directeur du BEA Sénégal, Amadou Lamine Traoré, a pointé très clairement le non-respect du plan de vol par l’avion British Aerospace BAe-125-700A de Sénégal Air.

Mercredi 21 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :