Covid-19 : « les réfugiés et migrants très exposés, sont victimes de stigmatisation et discrimination »


Dans cette situation de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, les enfants de la rue, les réfugiés et les migrants sont dans une situation de vulnérabilité extrême, selon M. Andrea ORI, le représentant régional du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, bureau Afrique de l'Ouest.
Ces couches considérées comme plus exposées au virus Covid-19, sont victimes de stigmatisation et de discrimination. Car ils n'ont pas majoritairement accès aux soins sanitaires et d'informations.
Ce qui interpelle les États et les gouvernements pour une meilleure protection de ces couches vulnérables.
Pour le directeur des droits humains au ministère de la justice, M. Mbaye Diop, « toutes les chaînes de transmission du virus seront coupées et l'assistance nécessaire apportée aux nécessiteux ».
Le Haut-commissariat des Nations Unies pour aux droits de l'homme procédait à une remise de matériel aux enfants en situation de vulnérabilité. Une manière de participer à la lutte contre le Covid-19...
Jeudi 14 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :