Covid-19 et protection de l’enfance : Des enfants Bissau guinéens confinés et pris en charge par La lumière à Kolda.


Le centre d’accueil de l’ONG La Lumière abrite des enfants étrangers, depuis le mois de mars coïncidant avec le début de l’état d’urgence décrété par le président  de la République.  Ces derniers qui ont la plupart entre 9 et 14 ans, sont entièrement pris en charge par La Lumière, membre du CDPE de Kolda. Certains enfants originaires de la région de Kolda ayant transité par ce centre, ont été retournés dans leurs familles respectives. Actuellement tous les enfants qui restent dans le centre, sont originaires de la Guinée Bissau et souhaiteraient rentrer dans leurs pays, mais la covid-19 les en empêche.

C’est pourquoi, dans le but d’améliorer leurs conditions de vie pendant l’hébergement, une bonne volonté de l’UNICEF du nom de M. Kassoka, leur a apporté son soutien moral et en denrées alimentaires

 Cet appui est composé de 10 sacs de riz, 3 bouteilles d’huile de 20 litres, 2 cartons de sucre GM, 1 carton de Madar, 1 carton d’eau de javel et 7 paquets de savon. Par ailleurs, à  la demande des enfants, il a promis d’apporter un ballon de football pour les pensionnaires.

À en croire Yves Olivier Kassoka, chef du bureau de l’Unicef de Kolda, « ce geste a une signification symbolique en ce sens que nous sommes dans un contexte assez difficile de pandémie dû au Covid-19 avec un regard tout particulier que nous portons en direction des enfants qui sont une couche vulnérable surtout ces enfants qui sont dans ce centre et qui sont sortis de situation précaire à Dakar, à Saint-Louis et un peu partout au Sénégal et qui doivent être retournés auprès de leurs familles pour avoir la meilleure protection... Ce geste symbolique est juste pour aider le centre personnellement, le temps que l’appui des structures, des institutions arrive parce que je sais qu’il y a une situation d’urgence et donc j’ai voulu accompagner le centre personnellement avec ce don en denrées alimentaires et en détergents. »

Selon M. Kassoka, « je pense qu’il faut commencer à discuter avec le Conseil Départemental et avec les collectivités territoriales qui sont autour, afin de voir comment un espace peut être attribué à cet Organisation avec un appui en construction pour qu’un espace de prise en charge des enfants soit mis en place pour au moins que la question de la location soit extirpée de ses charges, mais également pour que les enfants aient un environnement propice. »

Mame Thierno Aïdara, responsable de La Lumière/Kolda se dit « très satisfait de cet appui qui vient d’un grand défenseur des droits des enfants et qui a contribué toute sa vie au bien-être des enfants du monde. Cet appui permettra d’assurer la prise en charge nutritionnelle des pensionnaires devant séjourner au Centre d’accueil et d’hébergement, mais il va renforcer la qualité du service. En mon nom propre, au nom des enfants et du personnel, et au nom du Secrétaire Exécutif Ibrahima Sorry Diallo, « je remercie infiniment le Donateur et qui par ailleurs est un partenaire de l’Organisation depuis une décennie... » 

Mercredi 27 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :