Covid-19 au Sénégal: les chiffres d’un début de « décrue ».

Le ministre de Santé et de l’Action sociale s’est réjoui de la tendance baissière qui semble être amorcée au Sénégal quant à l’évolution de la Covid-19.


Abdoulaye Diouf Sarr a fait savoir lors du point de ce jour, que ce qui peut être présenté comme une décrue a été notée après 11 semaines de lutte contre le Coronavirus. Par contre, le ministre de la Santé n'est pas entré dans les détails. 

 

Tout au plus, a-t-il invité la population à la vigilance et au respect des mesures de prévention pour éviter que la courbe ne s’accroisse à nouveau.

En réalitéque disent les chiffres dont Abdoulaye Diouf Sarr a fait allusion lors de son point de presse de ce 04 juin ?

 

Selon les données de l’évolution de l’épidémie collectées par Dakaractu, le Sénégal combat la COVID-19 depuis 14 semaines, à compter du 28 février.

 

À partir de cette date jusqu’au 07 mai, notre pays a bouclé 10 semaines de lutte acharnée avec au total 1.492 cas.

 

Dans la onzième semaine, à savoir du 08 au 14 mai, le taux le plus élevé est atteint, soit 638 cas positifs. Il faut préciser que c'est dans cette période que le chef de l’État a décidé d’assouplir les restrictions imposées à la population pour lutter contre le nouveau coronavirus. Ainsi, les lieux de culte sont autorisés à rouvrir de même que les marchés six jours sur sept, tandis que le couvre-feu est passé de 21 h à 05 h en lieu et place de 20 h à 06 heures du matin. Les élèves en classe d'examen devaient reprendre le chemin de l'école le 02 juin avant que l'État ne se rétracte.

 

Mais aussi incroyable que cela puisse paraitre, c’est après cette réorganisation de la riposte que le nombre de cas par semaine est entré dans une tendance baissière puisque de 638 à la 11e semaine, 502 contaminations ont été enregistrées dans la semaine suivante, c’est-à-dire du 15 au 21 mai. La courbe a poursuivi sa chute dans la semaine d’après (du 22 au 28 mai) pour atteindre 439 cas.

 

Même si une légère hausse a été enregistrée dans les sept jours (du 29 mai au 04 juin) qui ont suivi avec 592 nouveaux cas, le Sénégal semble avoir dépassé le pire, comme l’a mentionné le ministre de la Santé.

 

Depuis l’apparition du premier cas le 02 mars, notre pays a déclaré au total 4.021 cas dont 2.162 guérisons, 45 décès et 1.813 patients sous traitement. 

 

Ci dessous le nombre de cas/semaine

 

Du 28 février au 05 mars        0 à 04 (04)

Du 06 au 12 mars                     04 à 10 (06 cas positifs )

Du 13 au 19 mars                    21-38 (17 cas positifs )

Du 20 au 26 mars                    47 -105 (58 cas positifs )

Du 27 mars au 02 avril          119-195  (76 cas positifs ) 

Du 03 au 09 avril                    207 -250 (43 cas positifs ) 

Du 10 au 16 avril                   265 -335 (70 cas positifs )   

Du 17 au 23 avril                  342 -479 (137 cas positifs )    

Du 24 au 30 avril                  545-933   (388 cas positifs )     

Du 1er au 07 mai                 1024 -1492 (471 cas positifs)    

Du 08 au 14 mai                 1551 -2189 (638 cas positifs )   (pic)

Du 15 au 21 mai                  2310 -2812 (502 cas positifs )   

Du 22 au 28  mai               2909-3348 (439 cas positifs )    

Du 29 mai 04 juin              3429-4021   (592 cas positifs)    

Jeudi 4 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :