Covid-19 / Rufisque : « Si on retrouve des enfants talibés dans la rue, on va sévir» ( Serigne.A.Kane, Préfet)

Le comité départemental de lutte contre l’épidémie renforce le dispositif de lutte contre contre la propagation de l’épidémie en mettant sur pied des « Wagnou Daaras ». Trois sites seront installés dans la commune de Rufisque Nord pour alimenter les Daaras qui seront en confinement. Selon Serigne Abacar Kane, le préfet du département de Rufisque, par ailleurs président dudit comité, « ces cuisines vont permettre aux enfants talibés de survivre durant cette pandémie tout en restant dans les daaras. L’idée est de renforcer la protection de ces enfants dans un contexte marqué par une progression de cette maladie ». Après l’annonce de la contamination de trois pensionnaires d’un Daara dans le sud du pays, les autorités de la veille ville sont déterminées à confiner ces enfants talibés qui fréquentent quotidiennement les rues de la ville de Rufisque et environs. « Après avoir accompagné certains daaras pour leur retour, il reste toujours des Daaras. Des vivres et une somme de 1 500 000 Fcfa sont disponibles, alors si on retrouve des enfants talibés dans la rue, on va sévir », ajoutera-t-il lors de la remise des vivres à la sous-commission chargée des personnes vulnérables, ce 20 avril à Rufisque.


Mardi 21 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :