Covid-19 /Rufisque : Le marché central, une bombe à retardement. Des mesures plus hardies s'imposent...


Lieu de convergence des clients qui quittent les grandes villes de la région de Dakar, le marché central de Rufisque est sans nul doute très exposé face à la maladie à covid-19, surtout avec les transmissions communautaires notées dans certaines localités, très proches de la vieille ville.

En incursion dans ce haut lieu de commerce, Dakaractu/Rufisque s'est approché des commerçants et autres usagers du marché, pour voir l'ampleur des risques auxquels nous tous, sommes exposés. 

En effet, sur place, les vendeurs de poisson, viande et produits divers apprécient diversement les mesures édictées par les autorités sanitaires. Et si les uns essaient de l’appliquer, d’autres minimisent la situation.

Le port de masque, de gants et le respect de certaines consignes ne sont pas appliqués par tous. Si tous les rassemblements sont interdits, tel n'est pas le cas au marché central de Rufisque. Même si les autorités ont fait des dotations en kits d’hygiène, réduit les heures de fréquentations du marché et  décidé, à partir de ce 13 Avril 2020, de fermer "les commerces non essentiels", la mesure n'est cependant pas encore effective, même  s'il n'en demeure pas moins, que les risques de contamination restent très élevés. 

La fréquentation de ces lieux publics est  incontrôlable, exposant ainsi des milliers de citoyens au covid-19. Une situation qui pousse les responsables du marché à lancer un appel à l’endroit des autorités,  surtout avec les cas de transmission communautaire qui se font remarquer chez certains commerçants des autres localités du pays. Tout compte fait, des mesures plus hardies s'imposent, avant qu'il ne soit trop tard...
Mardi 14 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :