Covid-19 : Niakhar, le maire Macodou Sène aux côtés des populations de sa commune.


Dans la lutte contre le covid 19, la commune de Niakhar à l’image du Sénégal a pris les devants pour barrer la route et faire face à la menace pandémique. Ainsi, monsieur Macodou Sène, le premier Magistrat de la ville, n’a pas lésiné sur les moyens pour jouer pleinement sa partition. De la sensibilisation à l’assistance sociale, rien n’a été négligé par l’édile de la commune et par ailleurs Dage du sécretariat général du gouvernement. 

En effet, pour permettre aux agents de santé de travailler en toute sécurité, aux populations dans leur écrasante majorité de respecter les mesures barrière, plusieurs lots de produits désinfectants et des équipements ont été mis à leur disposition par le maire.

Ces dotations réparties en trois phases sont composées entre autres de :
1.800 flacons de Gel antiseptique de 500ml
2.500 bouteilles d'eau de javel de 1L
2.500 Lave-main 
2.260 kits bassines 
8 Thermoflash 
2.000 Bouilloires 
2.844 Morceaux de savon 

Après ce geste hautement salutaire, le Conseil municipal de Niakhar s’est manifesté de la plus belle des manières dans la gestion de l’aide alimentaire aux populations démunies. Ainsi dans un souci de transparence, un comité de ciblage composé de toutes les forces vives de la commune a été mis en place sous la supervision du sous-préfet de l’arrondissement de Niakhar. C’est à cet effet que le samedi 25 avril 2020 a été validée la liste des ménages sélectionnés au titre du quota supplémentaire. Comprenant l’urgence de l’heure marquée par le bouleversement et la régression de l’activité économique surtout en zone rurale, le maire de Niakhar, sur fonds propres, a mis à la disposition des ménages non éligibles à l’aide alimentaire, un don de 50 tonnes de riz déjà réceptionnées et stockées sur place à Niakhar. 

Enfin, comme pour dire que derrière chaque grand homme se trouve une brave dame, Mme Marème Sène, épouse de l’édile de Niakhar a inscrit son action dans ce sens. Elle a financé les sœurs unies pour plus de 1.000 articles en eau de javel et savon qu'elle a mis à la disposition de la population gratuitement. 

En plus de cela, Mme Sène a initié le programme « un niakharois, un masque ». Ce programme a pour objectif de rendre effectif et réel le port de masque par tous. C'est pourquoi elle a dégagé 2 millions de nos francs pour une confection de 10 mille masques par les tailleurs locaux dont 7.908 ont été receptionnés et remis au Sous-préfet.

"Le masque est une barrière efficace pour tous. Il a fait sa preuve ailleurs. À défaut d’observer les mesures de distanciation requises, il constitue un irremplaçable moyen de protection", a-t-elle souligné lors de la réception du premier lot.

Et par la même occasion, Monsieur le maire Macodou Sène appelle ses concitoyens à la vigilance, à la solidarité et à la discipline et annonce que le Conseil municipal participera à l'effort de financement dans le cadre de lutte contre la pandémie.



Dimanche 3 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :