Covid-19 : Les assurances du ministre du Budget face au risque d’une seconde vague de contamination.


Les Sénégalais qui nourrissent des craintes d’une tension économique, du fait d’une seconde vague de contaminations de la Covid-19 peuvent lancer un ouf de soulagement. Le ministre chargé des Finances et du Budget interpellé hier, à l’Assemblée nationale, lors du vote du budget du Ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas), a tenté de rassurer les populations. Et à la question de savoir si  le Sénégal pourra résister à une deuxième vague, il rétorque : ‘’On ne le souhaite pas, mais en vérité oui. Parce que, objectivement, ce qui s’est passé dans la première vague, si on peut le dire ainsi, c’est que le Sénégal a perdu des recettes fiscales de l’ordre de 327 milliards. Quand on a fait, un peu, le diagnostic de la situation, l’on s’est retrouvé, à peu près, entre une perte d’activité de 10 à 15% pour l’essentiel des structures qui sont dans des secteurs pourvoyeuses de recettes fiscales.’’
 
Le ministre Abdoulaye Daouda Diallo d'évoquer également ce que pourrait faire l’État s’il survenait une seconde vague de contamination du coronavirus au Sénégal. ‘’Pour le moment, je peux vous confirmer que nous sommes confortables dans le cadre de la mobilisation de nos recettes et nous pensons que d’ici la fin de l’année, on ne sera pas en défaut (…). Et si on ne devait pas atteindre nos objectifs du fait d’une seconde vague de contamination de la Covid-19, ce que nous ne souhaitons pas, on sera amené à s’ajuster’’.
 
Il n’a pas oublié d’apporter une réponse à l’honorable député Serigne Cheikh Mbacké Bara Doly qui, entre autres, demandait l’évaluation des 77,8 milliards donnés à l’État dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. ‘’On ne cache pas les chiffres, ils sont-là’’, lui a dit le ministre après lui avoir signalé que l’Assemblée nationale détient tous les éléments de réponses à ce sujet...
Lundi 30 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :