Covid-19 : Le variant indien (B1617) signalé en Ouganda et au Kenya.


Le virus B1617 qui a plongé l’Inde dans l’hécatombe s’est invité dans le continent africain. Sa présence a été, pour le moment, détectée en Ouganda et en Kenya, deux pays situés en Afrique de l'Est, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé (Oms).
 
‘’Jusqu'à présent, quarante-deux pays africains ont signalé plus de 14 000 séquences ; les variants B117 et B1351 ont été signalés respectivement dans 20 et 23 pays et le variant indien B1617, qui a été détecté pour la première fois en Inde, a maintenant été signalée en Ouganda et au Kenya’’, a déclaré, ce jeudi 6 mai, le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Oms pour l’Afrique, au cours d’une conférence virtuelle.

Avec les retards et les pénuries d'approvisionnement en vaccins, poursuit-elle, ‘’les pays africains prennent de plus en plus de retard par rapport au reste du monde dans le déploiement du vaccin contre la Covid-19. Ils ne représentent plus que 1% des vaccins administrés dans le monde, contre 2% il y a quelques semaines. Alors que les livraisons de vaccins Covid-19 se sont temporairement arrêtées ou du moins ralenties, les pays africains doivent également s'impliquer et faire leur part. Seule la moitié environ des 37 millions de doses expédiées sur le continent ont été administrées jusqu'à présent. Nous devons rapidement injecter les vaccins disponibles dans les bras des gens’’.

Pour cela, la directrice régionale de l’Oms plaide en faveur d’une campagne de sensibilisation d’envergure. ‘’Il faut investir dans les capacités de mobilisation des populations et dans les ressources nécessaires au déploiement de ces campagnes dans chaque province, y compris en partenariat avec le secteur privé lorsque cela est possible’’. 
Jeudi 6 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :