Covid-19 / Le coup de gueule de Aloyse Waly Diouf dircab du ministre de la Santé.


Interrogé par la Rfm, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l'Action Sociale dans un discours va-t-en guerre, invite toutes les couches sociales à l'offensive contre le Covid-19. "Depuis qu'on a remarqué la propagation des cas communautaires, nous nous sommes dits que nous sommes  arrivés à la phase offensive", dira-t-il.

Poursuivant, Aloyse Waly Diouf d’inviter les populations à la citoyenneté. "Les populations doivent éviter de monter à bord des véhicules remplis qui sont des risques. C'est elles les premiers soldats contre la maladie. Elles ne doivent pas attendre que les forces de l'ordre  sévissent " d’ailleurs soutiendra-t-il, "il faut que la société nationale de transport, Dakar Dem Dikk (DDD), renforce sa flotte pour faciliter les déplacements de la population." 

La posture du gouverneur de Tambacounda est bien appréciée par les autorités sanitaires. "Les autres régions doivent prendre comme exemple, Tambacounda. Le gouverneur a pris des décisions pour maîtriser les cas communautaires. C'est dans ce combat qu'on attend les autres régions. Le niveau central ne peut pas prendre des décisions alors que les comités régionaux sont là. Notre rôle c'est de les accompagner", précisera le docteur. 

"Il faut que les sénégalais soient conscients. J'ai un pincement au cœur quand j'entends qu'il y a des rassemblements dans les plages, quand je vois des gens qui vont à la plage. N'ont-ils pas vu ce qui se passe à l'étranger? " s'interroge le docteur.

"Nous sommes sur une pente qui nous mène vers des situations compliquées et notre système de santé ne pourra plus contrôler la situation et dès lors que personne ne dise que nous n'avons rien tenté. Chacun a ses limites. Nous avons tout tenté. Que les gens qui s'attardent sur la communication se le tiennent pour dit. On n'est pas dans ces polémiques là. Notre seul objectif c'est maîtriser et éradiquer les cas communautaires et pour le réussir, il faut un sursaut d'orgueil de la population. C'est respecter les consignes et dénoncer les récalcitrants", conclut le docteur Diouf...
Jeudi 9 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :