Covid-19 : Le Cous sonne la fin des tests systématiques effectués sur les cas contacts.


Le Dr Abdoulaye Bousso a annoncé de nouvelles stratégies dans la lutte contre la Covid-19, ce jeudi 2 juillet 2020. Celui-ci, directeur du Centre des opérations d'urgence sanitaire (Cous) a fait part de l’arrêt des tests systématiques dont ont toujours bénéficié les cas contacts. 
 
‘’Dans le cadre des tests, ce qui est décidé est qu’ils ne se feront que sur les personnes symptomatiques et celles vulnérables. Donc, le test systématique que nous faisions sur les contacts qui n’avaient pas de symptômes, cette stratégie va être arrêter. Et cela aussi, il est important que les populations puissent le comprendre. Mais, précise le Dr Bousso, ‘’cela ne veut pas dire que les personnes contacts ne seront pas répertoriées. Donc ces personnes contacts seront suivies et répertoriées. Mais, les tests seront réservés à ce groupe de personnes symptomatiques et vulnérables’’, a confié le directeur du Cous qui parle de la nécessité de réajuster la stratégie. 
 
‘’Le focus aujourd’hui c’est de mettre l’accent sur les malades et la protection des personnes vulnérables’’. Il s’agit, entre autres, des personnes âgées, a-t-il souligné en rappelant qu’un ‘’accent particulier doit être mis sur ces personnes et donc d’essayer de réduire cette mortalité. Aujourd’hui, comme on l’a vu, le nombre de cas graves augmente et la mortalité augmente aussi. Il est donc important qu’on mette l’accent sur ces cibles pour pouvoir maitriser cette épidémie et ses conséquences négatives’’.  
 
200 malades refusent d’aller dans les centres de traitement à cause de la stigmatisation
 
Le Dr Bousso a aussi parlé d’une autre stratégie. Il s’agit de la prise en charge à domicile. ‘’Cette prise en charge à domicile va nous permettre de soulager nos structures hospitalières et intra-hospitalière. Le focus sera fait pour que ces personnes qui ont des symptômes puissent être mises dans des structures de santé. Des équipes d’intervention seront déployées et tout cela se fera en toute confidentialité. (…). Certaines populations remplissent les conditions pour être prises en charge à domicile. Mais, il y a aussi des cas de refus : Ce sont plus de 200 malades qui refusent d’aller dans les centres de traitement à cause de la stigmatisation : plus de 200 malades de la Covid-19 situés entre Dakar et Diourbel suivies à domicile’’.
 
Par rapport à la répartition géographique, il a aussi dressé la situation : ‘’Toutes les régions du Sénégal sont touchées et aujourd’hui nous avons 58 de nos districts sur les 79 qui sont touchés. Donc une proportion de 73% des districts sanitaires qui sont touchés. Aujourd’hui nous avons 21districs qui n’ont jamais eu de cas et nous avons également noté aujourd’hui 7 districts qu’on peut considérer comme inactifs : ce sont des districts qui avaient des cas et qui depuis 28 jours (soit deux fois la durée d’incubation de la maladie), n’ont plus de cas. Ce sont les districts de Diouloulou, Nioro, Diakhao, Sakal, Linguère, Goudiry et Kédougou. 
 
Concernant l’âge des malades du coronavirus, il a précisé qu’aujourd’hui, les sujets vieux de 00 à 20 ans constituent 16% des cas. Quant aux malades âgés de 20 à 59 ans, ils sont estimés à 69%. Le reste des patients de 60 ans et plus représentent 15% des cas.
 
Jeudi 2 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :