Covid-19 : L'avertissement des Nations Unies sur les conséquences d’un ‘’déconfinement prématuré’’


Covid-19 : L'avertissement des Nations Unies sur les conséquences d’un ‘’déconfinement prématuré’’
Pour la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies qui parle de stratégie de déconfinement pour les pays africains, ‘’tout est dans le timing’’. Alors qu’il est noté dans certains pays du continent noir, la reprise des activités comme si de rien n’était, ladite institution a listé ce qui pourrait être la conséquence d’une telle décision. ‘’Si la maladie à coronavirus est répandue et est susceptible de resurgir dans un pays, alors un déconfinement prématuré débouchera probablement sur de fausses économies; une réouverture entraînant une nouvelle flambée de Covid-19 causera vraisemblablement un nouvel effondrement de l’activité économique’’, a-t-elle indiqué.
 
Pour elle, ‘’le maintien du confinement peut entraîner un coût économique immédiat, mais offre deux grands avantages. ‘’Il donne, en premier lieu, du « temps supplémentaire » pour mettre en place les dispositifs nécessaires pour mieux endiguer la maladie et traiter ceux qui la contractent. Il s’agit notamment du renforcement des capacités du système de santé; de la mise en œuvre des mesures préventives sur les lieux de travail, dans les écoles et les lieux publics; ainsi que de l’éducation et de la participation communautaire à la lutte contre le Covid-19’’. Elle permet, en second lieu, de prendre le temps d’observer la situation et d’apprendre d’autres pays plus avancés dans la lutte contre la pandémie’’.
 
Ce qui permet aux pays africains de réduire les risques au minimum
 
‘’S’agissant de la mise en place de dispositifs adéquats pour affronter le Covid-19, l’Afrique a encore du pain sur la planche. Selon les premières estimations, la demande cumulée de kits de protection individuelle en Afrique pourrait dépasser 884 millions d’unités, tandis que 74 millions de kits de dépistage pourraient être nécessaires, en fonction de l’ampleur de la propagation du virus. Le pic de demande de lits pour les services de soins intensifs pourrait atteindre entre 0,1 et 1,6 million d’unités et celui pour les respirateurs entre 30 000 et 40 000 unités, a indiqué la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies.
 
Cette dernière organisation qui a élaboré un document intitulé ‘’Covid-19, Stratégie de déconfinement pour l’Afrique’’ est d’avis qu’utiliser ce temps pour regarder vers l’avenir et apprendre des autres qui essaient différentes stratégies de sortie, peut permettre aux états africains de confirmer ou d’infirmer le bien-fondé des préoccupations relatives à telle ou telle stratégie de sortie et d’éviter ainsi aux décideurs d’avoir des regrets’’. 
 
À l’en croire, ‘’commencer le déconfinement de façon progressive, tout en intensifiant les tests et en surveillant de près toute augmentation des cas enregistrés, permettra aux pays africains de réduire les risques au minimum’’.
 
 
Jeudi 14 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :