Covid-19 : L’Oms promet 900 millions de doses de vaccins cette année.


Après la course engagée pour l’obtention des masques, lors de la première vague de transmission de la maladie à Coronavirus, c’est au tour des vaccins d’être l’objet de toutes les convoitises. Tous les pays, qu’ils soient développés, pauvres et endettés, ou en voie de développement sont sur les starting blocks pour s’offrir les vaccins les plus efficaces en vue de stopper la propagation de la Covid-19. Dans cette agitation, l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) qui n’a de cesse appelé au respect des mesures barrières avec l’utilisation des masques et au maintien de la distanciation physique, s’est fixée comme ‘’priorité absolue’’ de tout faire afin ‘’d'assurer aux Africains l'accès aux vaccins contre la Covid-19’’. 
 
Elle prévient d’emblée que cette volonté ne sera pas concrétisée dans les plus brefs délais. ''Ensemble, nous livrerons près de 900 millions de doses cette année.  Nous savons qu'il en faut encore plus. (…). Il s'agit d'une entreprise massive et cela prend du temps. L'initiative Covax, coordonnée par Garvey et Cepi, vise à fournir environ 600 millions de doses pour l'Afrique que nous estimons en 2021. Nous nous attendons à ce que la première dose en Afrique arrive d'ici la fin du mois de mars avec un nombre plus important d'ici juin. Cependant, les vaccins de l’initiative Covax ne peuvent couvrir que 20% de la population africaine.  Il est donc vraiment merveilleux de voir les efforts de l'Union africaine pour obtenir 270 millions de doses provisoires d'ici la fin de 2021’’, a relevé Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'Oms pour l'Afrique.
 
Cette dernière prenant part à cette première conférence de presse de l'Oms sur la Covid-19 en ce nouvel an, rappelle que ladite organisation ‘’a élaboré un guide pour les plans de déploiement nationaux et formé tous les pays aux aspects clés du développement des vaccins contre les corvidés. Notre surveillance montre qu'il reste encore beaucoup à faire en terme de préparation. Elle a cependant tenu à souligner que ‘’l'obtention des doses de vaccin est très importante. Il est tout aussi important de procéder à la vaccination des populations’’.    
 
Jeudi 14 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :