Covid-19 : Des tests négatifs et des certificats de vaccination en vente sur le dark-web.


En plus de proposer des vaccins anti-Covid-19 contrefaits, le dark web et plusieurs forums de piratage vendent actuellement de faux résultats aux tests Covid-19 et de faux certificats de vaccination.

Le laboratoire de veille des menaces informatiques Check Point Research alerte sur cette nouvelle tendance qui envahit ces plateformes clandestines non répertoriées par les moteurs de recherche.

À grand renfort de publicité, les places de marché éphémères de vente illicites sur le dark web profitent allégrement de la crise sanitaire mondiale. Notamment celles concernant le commerce frauduleux des vaccins  contre la Covid-19 dont le nombre a augmenté de plus de 300% au cours des trois derniers mois, affichant un prix de la dose vaccinale entre 500 et 1 000 dollars.

RFI nous renseigne que, dans son dernier rapport, la société de cybersécurité CheckPoint a révélé que des attestations indiquant un résultat négatif aux tests Covid-19 ainsi que des « certificats » de vaccination étaient fabriqués, créés et imprimés sur commande.
 
25 dollars pour un test PCR négatif
 
Ils peuvent permettre à des individus, au mépris des règles sanitaires, d'embarquer sur des vols, de passer une frontière ou d’entreprendre toute autre activité nécessitant ce type de justificatif. « Prix moyen pour un test PCR favorable ? 25 dollars ! », précise Xavier Duros, le directeur technique de Check Point Research.

« Chaque fois qu’un État certifie un vaccin, explique ce dernier, nous voyons apparaître une nouvelle place de marché sur le dark web pour proposer un certain nombre de doses comme AstraZeneca, Sputnik V, Sinopharm, Sinovac ou Johnson & Johnson - qui n’est même pas encore sorti en Europe. Aujourd’hui, avec les passeports vaccinaux et les attestations de tests Covid, ces plateformes profitent de la crise en proposant, par exemple, pour 25 dollars, un test PCR négatif. Concrètement, c’est très simple, vous trouvez un formulaire en ligne, vous rentrez vos coordonnées personnelles et ensuite vous payez- en bitcoins forcément car vous êtes en train de commercer avec un site dark web. »

« De plus en plus d’intermédiaires offrent leur service - et c’est la nouvelle tendance que l’on observe ces derniers mois - pour réaliser ce type d’opération, poursuit l'expert. Mettre en place un passeport vaccinal électronique permettrait, sans doute, de certifier plus facilement la véracité des documents qui sont présentés lors des contrôles sanitaires afin d’endiguer le fléau actuel des contrefaçons de justificatifs. » Pour rappel, le faux et l’usage de faux documents pour passer une frontière dans tous les pays du monde est un délit pénal dont la sanction peut être la prison.

Risque pour les « acheteurs »

Jusqu’à présent, les escrocs du dark web échappent toujours à la vigilance des autorités car ces transactions discrètes sur ces plateformes sont intraçables. Notamment car le paiement s’effectue toujours en utilisant une monnaie virtuelle.

De plus, il y a un risque à effectuer ce type d’achats sur le dark web car ils permettent aux criminels de récupérer facilement les données personnelles des clients afin d’accéder à leurs comptes bancaires.
 

 

Mercredi 31 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :