Covid-19 : Ces lenteurs dénoncées sur le chargement des camions mis gracieusement à la disposition de l’État.


La promesse faite par le Collectif des acteurs des transports routiers du Sénégal (Catrs) a été suivie d’effet, ce mercredi 15 avril 2020. Les membres de ce collectif ont mobilisé quelques 82 camions qu’ils ont mis à la disposition de l’État pour le transport gratuit de l’aide alimentaire destinée aux familles démunies, face au Covid-19.

Dakaractu qui a rencontré, dans l’après-midi, Mbaye Mbengue, président du Collectif des entreprises agréées pour le transport et la livraison des conteneurs au Sénégal (Ceatlcs) a recueilli les regrets de ses pairs. Un sentiment motivé par le traitement dont ont fait l’objet ceux qui étaient venus prêter main forte à l’initiative, sans rien attendre en retour.
 
« Actuellement, nous avons mobilisé 82 camions au niveau de la Plateforme du Port autonome de Dakar. Nous avons commencé le chargement de l’aide alimentaire sur nos camions. Mais, il est noté des lenteurs au niveau des chargements. Ce qui fait que près de soixante camions mis gracieusement à la disposition de l’État sont en train d’attendre. Seuls 15 camions ont été chargés durant toute la journée du mercredi 15 avril 2020 sur les 82 mobilisés ». Un comportement vivement dénoncé par Mbaye Mbengue, président du Collectif des entreprises agréées pour le transport et la livraison des conteneurs au Sénégal (Ceatlcs).
 
Dans l’élément qui suit, M. Mbengue regrette ce traitement dont le Collectif fait l’objet. Ce collectif qui, selon lui, « par pur patriotisme, a voulu mettre ses moyens logistiques et son personnel à la disposition de l’État pour lui faciliter le transport de l’aide alimentaire ».
 
Jeudi 16 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :