Covid-19 /Aïda Mbodj interpelle la conscience des sénégalais : « Le Président n’avait même pas besoin de décréter l’état d’urgence… »


La Président de l’Alliance nationale and Saxaal ligyey (AND) a interpellé la conscience des sénégalais quant au respect des mesures à prendre pour éviter la propagation du coronavirus. À sa sortie d’audience avec le Président Sall qui rencontre depuis ce matin l’opposition parlementaire, elle a laissé entendre que les sénégalais n’avaient même pas besoin d’être rappelés à l’ordre et donc le Président n’aurait même pas dû avoir besoin de décréter l’état d’urgence.
« On (les députés) a perdu la vice-présidente du Burkina, morte de cette maladie. Au niveau de l’hémicycle aussi un de nos collègues a été testé positif, donc tout le monde doit avoir la pleine mesure de la gravité de l’heure », fera t-elle savoir.
L’ancienne ministre de la femme sous l’ère libérale a aussi indiqué l’adhésion de son parti à la démarche du Président de la République, mais aussi à la stratégie de lutte contre le coronavirus. « Au moment où toutes les frontières sont fermées, nous nous retrouvons entre sénégalais, et en ce moment, c’est le Sénégal qui a besoin de lui même. À partir de ce moment, tous les acteurs et fils du Sénégal ont intérêt à se mettre debout derrière le Pr », dira-t-elle pour finir...
Mardi 24 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :