Covid-19 : « Certains Cte sont pleins et d’autres sur le point de l’être » (Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention)


Les nombreux malades affectés par la Covid-19, rien qu’à Dakar ont causé ce qui pourrait être qualifié d’embouteillage dans les Centres de traitement épidémiologique (Cte). Face à cette situation, plus d’un se sont demandé si, aujourd’hui, ces dites structures de prise en charge des covidés sont submergés au point qu’il  y aurait une tension ? Le Dr Mamadou Ndiaye, directeur de la Prévention du ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas) a tenté de rassurer les populations à ce sujet. À l’en croire, il n’existe pas encore de tension dans les Cte de Dakar. 
 
‘’Non ! Il n’y a pas encore de tension. Une tension se manifeste si vous voyez un malade (de la Covid-19) rejeté dans une structure de santé. Cela nous ne l’avons pas encore vu. Certains Cte sont pleins et d’autres sur le point de l’être. Mais, d’autres sont là. Et il y a une asymétrie des maladies. À Dakar, il y a beaucoup de tension. Ce qui fait qu’en réalité qu’il y a vraiment, actuellement, une pression sur les centres par rapport aux lits’’, a reconnu le Dr Mamadou Ndiaye, par ailleurs, expert en vaccinologie pratique et spécialiste en santé publique. Des propos recueillis par Dakaractu qu’il a tenus sur les ondes de la radio Sud Fm, au cours de l’émission Objection d’hier.
 
Une occasion pour lui de rappeler que ‘’Thiès et Dakar constituent l’épicentre de la maladie. C’est là où il y a le plus de cas. Néanmoins, ces centres ont été remis en état, en principe tout doit rentrer dans l’ordre actuellement. Il n’y a pas de raison que les choses ne rentrent pas dans l’ordre’’. 
Lundi 11 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :