Couvre-feu : Ce vendeur de pastèques défie le froid et l'insécurité pour surveiller sa marchandise...


Il vient de la localité de Malika pour écouler son stock de pastèques aux abords du centre-ville situé à une vingtaine de kilomètres. Une navette impossible à tenir avec le couvre-feu (21h - 5h) instauré dans la région de Dakar depuis le mercredi 06 janvier dernier. Pour éviter de voir sa marchandise pillée ou détériorer durant le couvre-feu, il est obligé de rester sur place jusqu'à l'aube, bravant le froid et l'insécurité pour préserver son gagne-pain. En outre, il confiera au micro de Dakaractu qu'il ne rencontre aucun souci quant au contrôle de police. Car, les forces de l'ordre font preuve d'empathie et de compréhension à son endroit...
Samedi 9 Janvier 2021



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :