Couverture Sociale : 25 % « de passagers clandestins » reçoivent des bourses au détriment des concernés en urgence.

Dans le cadre du projet OSCAR (Organisation de la Société Civile pour la Recherche Action), plusieurs acteurs se sont réunis pour échanger sur la question de couverture sociale, après avoir mené une étude sur l’efficacité et la durabilité des programmes sociaux au Sénégal. Ce projet a bénéficié d’un appui de l'Union européenne, mais aussi, est-il à noter que le rôle de la partie civile est d’une importance capitale en terme de mise en œuvre, suivi évaluation et à l'élaboration des politiques de protection sociale.

Selon Abdou Salam Fall, sociologue et maître d’œuvre de cette étude, les résultats de cette étude ont montré plusieurs anomalies surtout en ce qui concerne le ciblage des bénéficiaires de la couverture parmi ces derniers, on peut noter ce qu’il appelle « les passagers clandestins » autrement dit, des non ayant-droits. Sur le domaine national, 25% de ces personnes bénéficient des bourses sans pour autant remplir les conditions. « On est allé même jusqu’à atteindre le seuil de 48 % dans un des départements du pays », révèle le sociologue. D’autres contraintes ont aussi été soulevées, à savoir l’effectivité des services pour les personnes atteintes de handicap, mais aussi la complétude des services qui n’est pas bénéfique en cas d’accident ou choc.


Mardi 11 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :