Cour suprême : Des leaders de l’opposition au chevet de Khalifa Sall


Ce jeudi 3 janvier 2019 est une journée décisive pour Khalifa Sall. Condamné dans l’affaire dite de la Caisse d’avance, puis révoqué des suites des sanctions pénales prononcées contre sa personne, il a reçu ce matin le soutien de plusieurs leaders de l’opposition, dans la salle d’audience de la Cour suprême, alors même qu’il était absent des lieux.
 
Dans la salle d’audience de cette haute juridiction, l’on a noté également, à quelques minutes du démarrage du procès, la présence de Me Mame Adama Guèye, candidat à la candidature qui a fini par jeter l’éponge ; Malick Gakou (leader du Grand parti) ; Déthié Fall (Numéro 2 du parti Rewmi) ; Thierno Alassane Sall ; Pr Issa Sall (Pur) ; Aïda Mbodj, entre autres.
 
Mais, il faut également noter la présence, dans cette auguste salle d’audience, du maire de Dakar, Mme Soham Wardini et des avocats des parties concernées dans cette affaire. Il s’agit, entre autres, de Me Ousseynou Gaye (conseil de la Ville de Dakar) ; Me Ousseynou Fall ; Me Seydou Diagne ; Me Aliou Cissé ; Me Borso Pouye, et de Mame Adama Guèye. De l’autre côté, l’État est représenté par des Agents judiciaire de l’État (Aje) et de Me Baboucar Cissé.   
Jeudi 3 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :