Côte-d’Ivoire / Tensions électorales : « La répression et l'intimidation n’ont pas de place en démocratie » (Usa)


La situation en Côte d'Ivoire inquiète la communauté internationale. Les États Unis dans un courriel qui nous est parvenu, regrette la répression faite contre les manifestants. Ces Ivoiriens dénoncent la candidature du président sortant qui veut briguer un troisième mandat.

C'est pourquoi les États-Unis font savoir à la Côte d'Ivoire que "la répression et l'intimidation non pas de place en démocratie". 
Cependant, ils "exhortent tous les partis, groupes et individus à s'abstenir de toute violence et de tout discours de toute haine ou de division et à privilégier le dialogue".

Soucieux de la transparence dans les affaires judiciaires, la diplomatie Américaine appelle "le gouvernement à enquêter pleinement sur les morts associés aux ressentes manifestations et à rendre public lesdites enquête" prévient l'administration Trump. 

Ainsi, Washington exhorte les forces de sécurité à respecter et sauvegarder les droits de tous les citoyens y compris celui de participer à des manifestations pacifiques.
Mardi 25 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :