Corruption présumée : Un troisième mandat d'arrêt international contre Massata Diack.

La justice française a émis un troisième mandat d'arrêt international contre Pape Massata Diack dans l'affaire de corruption présumée des Mondiaux d'athlétisme au Qatar.


Cet énième mandat d'arrêt contre Diack-fils sera remis à l'autorité judiciaire compétente au Sénégal où il se trouve actuellement pour échapper aux poursuites de la justice française, a indiqué le juge de la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris. 

 

Mediapart et le quotidien britannique The Guardian repris par Libération avaient annoncé que le fils de Lamine Diack était visé depuis le 18 avril 2019 par un nouveau mandat lancé par le juge Van Ruymbeke.

 

Ce même juge avait lancé un premier mandat d'arrêt international le 17 décembre 2018 contre le dirigeant sportif sénégalais, mis en cause dans une affaire de blanchiment d'argent et de corruption.

 

Des médias européens avaient d’ailleurs dévoilé des documents confidentiels en rapport avec des versements financiers vers les comptes de Diack-fils. Un paiement de 5 millions de dollars dont 440 000 en cash a été révélé.

Lundi 8 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :