Corruption en Afrique du Sud : Jacob Zuma attendu à la barre ce mardi


Le procès qui a été plusieurs fois repoussé par des procédures judiciaires s’amorce enfin. L’ancien président Sud-africain et Thalès vont se présenter donc ce matin au tribunal de Pietermaritzburg, capitale de la province du KwaZulu-Natal, pour répondre aux dix-huit chefs d’accusation qui les visent. 

Le parquet sud-africain, depuis 2005 n’a pu donner une suite favorable à cette affaire car, se voyant souvent contredit et plusieurs fois retiré puis réinstallé dans ses poursuites contre celui qui fut successivement vice-président, puis président de l’Afrique du Sud. Ce procès qu’on appelle celui de « l’Arms deal » va être l’occasion pour voir les tenants et aboutissants de ces  dix-huit chefs d’accusation qui visent Jacob Zuma, principalement pour fraude, racket et détournement de fonds lors de la signature de ce contrat d’armement avec Thalès, en 1999.

L’ancien président, qui s’est souvent donné comme prétexte une opposition qui veut le déstabiliser par cette affaire, a toujours nié les faits qui lui sont reprochés et par conséquent, demandé l’arrêt des poursuites contre lui.
Mardi 15 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :