Coronavirus : ces mesures de renforcements préconisées par les Ministres de la Santé de la CEDEAO


Coronavirus : ces mesures de renforcements préconisées par les Ministres de la Santé de la CEDEAO
Alors qu’un 1er cas de malade du Covid19 a été diagnostiqué en Égypte, les ministres de la Santé de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu une réunion d’urgence « sur la préparation et la réponse à l’épidémie de la maladie au nouveau Coronavirus Covid-19 ». Plusieurs mesures ont été prises par les ministres qui ont souligné l'urgence de la situation actuelle concernant le Covid19. En effet, selon le communiqué final de la réunion et suite aux présentations d'experts sur la situation qui prévaut à l’échelle mondiale, les processus actuellement en place dans la région et l'état de préparation des laboratoires, les ministres ont décidé de « renforcer la coordination, la communication et la collaboration entre les États membres en matière de préparation à l'épidémie de Covid19, en particulier la collaboration transfrontalière. Mais aussi de renforcer les mesures de surveillance aux points d'entrée (voie aérienne, terrestre et maritime) ». Il s’agira toujours, au chapitre des mesures prises, de « renforcer la communication afin que le public reçoive des informations précises, appropriées et opportunes au sujet de l’épidémie, les capacités nationales essentielles pour le diagnostic et la prise en charge des cas ». Les ministres ont aussi décidé d’élaborer un plan stratégique de préparation régionale, assorti de prévision de dépenses, basé sur les priorités des États membres ainsi que de promouvoir les efforts nationaux multi sectoriels à partir de l'approche une seule santé pour mettre à profit l'impact. Enfin, une des dernières mesures prises lors de cette réunion d’urgence est de mettre en œuvre des mesures plus concrètes pour assurer la disponibilité des fournitures médicales essentielles, y compris le matériel de laboratoire et les équipements de protection individuelle dans la région. Et de travailler en étroite collaboration avec les autorités compétentes des gouvernements nationaux et du gouvernement chinois pour surveiller l’état de santé et assurer le bien-être de nos citoyens résidant en Chine.
Samedi 15 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :