Coronavirus : Où en est la pandémie au Sénégal deux mois jour pour jour après l’annonce de l’état d’urgence ?

Ça fait deux mois jour pour jour que le Sénégal est en état d'urgence. Mais où en sommes-nous dans la lutte contre la prorogation de la Covid-19 ? D’importantes questions et inquiétudes subsistent.


Quand le président Macky Sall déclarait l’état d’urgence, le Sénégal était à 79 cas positifs, dont 8 guéris. À la date d’aujourd’hui, notre pays compte 2 976 contaminations. Le nombre de cas positifs recensés a été multiplié par plus de trente-six.
 
 En effet, le constat majeur est que la courbe des infections continue de hausser. Et ça semble aller de mal en pis. On se rapproche de la barre des 3 000 cas positifs au coronavirus.
 
 
Malgré l’état d’urgence, la pandémie s’est répandue dans le pays. Le virus met à l’épreuve notre système de santé. Et fait des dizaines victimes sur son passage.
 
 Les mesures restrictives n’ont pu arrêter la chaîne de contamination
 
 
 La hausse du nombre de décès est notée dans les derniers 27 jours consécutifs. Le surcroît de mortalité est constaté et le bilan a été multiplié par plus de quatre sur la période allant du 26 avril à aujourd’hui, passant de 8 à 34 décès.
Les mesures restrictives, allégées entre temps, n’ont donc pas pu arrêter la chaîne de contamination. Suffisant pour que leur efficacité soit remise en cause par certains experts.
  
Ce sont pourtant les mêmes mesures barrières édictées un peu partout dans le monde : couvre-feu, port du masque, interdiction des rassemblements, fermeture des frontières, des lieux de culte et de certains grands marchés.
 
 Le nombre d'hospitalisations augmente régulièrement, mais plus en médecine qu'en réanimation. Aujourd’hui, 12 patients Covid-19 présentent des formes les plus graves de la maladie.
 
Les patients asymptomatiques soignés hors des Cte.
 
 
La forte augmentation de patients sous traitement menace de saturer les Centres de traitement des épidémies (Cte) mis en place. Si la tendance se maintient, les patients infectés par le coronavirus ne vont pas tous être hospitalisés, selon le Dr Abdoulaye Bousso. « Ne soyez pas surpris que l’on aille vers une prise en charge à domicile », avait déclaré jeudi directeur du Centre des opérations d'urgences sanitaires (Cous).
 
Il appelle à garder des mesures proportionnées alors que notre pays s'affirme comme un des principaux foyers africains du coronavirus.
 
 Le nombre total de malades hospitalisés dans les sites de prise en charge reste supérieur aux capacités initiales. Ce qui fait que les patients de la Covid-19 asymptomatiques sont désormais soignés en dehors.
 
 Le Sénégal se rapproche des 3 000 personnes contaminées sur son territoire.
 
 Aujourd’hui, très peu de régions échappent à l’épidémie de Coronavirus. Le recensement des cas de Covid-19 varie radicalement d’une contrée à l’autre : certaines sont peu touchées, quand d’autres sont frappées plus durement. Les autorités sanitaires s'adaptent suivant les foyers épidémiques mais après avoir essayé, sans succès, d'empêcher l'arrivée du Covid-19 dans le pays et actuellement de lutter contre sa propagation.
 
Ce samedi 23 mai, deux mois jour pour jour après l’annonce de l’état d'urgence, un décès et 67 nouveaux cas ont été officialisés ce qui porte à 2976le nombre de personnes contaminées sur le territoire et à 34 le nombre de personnes décédées. A ce jour, 1416 malades ont été déclarés guéris et donc 1525 patient actuellement sous traitement.
 
En ce qui concerne l’augmentation des tests, le ministre de la Santé et de l’Action sociale avait rappelé qu’il a fait le choix d’adapter graduellement ses mesures en fonction de l’évolution de la pandémie.

Samedi 23 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :