Coronavirus : « Nous devons nous préparer à une longue lutte, difficile », prévient le président Macky Sall

Le nouveau coronavirus, contre lequel une lutte de longue haleine est engagée, n'est pas près d'être vaincu, a averti le Chef de l'État, qui a présidé ce jeudi, un Conseil présidentiel sur la gestion de la pandémie.


« Nous devons nous préparer à une longue lutte, difficile », a prévenu le président de la République, au cours de la réunion avec quasiment l'ensemble des forces vives de la Nation. « Mais cette lutte ne doit pas nous empêcher de vivre, de travailler, de protéger notre économie, mais aussi de protéger la santé de nos populations », a-t-il ajouté.

Au moment où les mesures restrictives sont allégées dans notre pays, les appels à la prudence sont fréquents dans le discours du président Macky Sall.  « Cette situation nous oblige de ne jamais baisser la garde. Voilà pourquoi nous devons procéder, en toute responsabilité, à une évaluation exhaustive de la mise en œuvre de la stratégie de lutte en cours, afin d'assurer l'application systématique de nouvelles mesures sanitaires sécuritaires et sociales dictées par les circonstances », préconise le président Sall.

La crainte d'une seconde vague de contaminations est omniprésente dans le message du Chef de l'Etat. Il a ainsi lancé un appel à la jeunesse pour conforter au quotidien le plaidoyer communautaire pour l’observance généralisée des mesures barrières et le port obligatoire et systématique du masque dans les transports et les lieux recevant du public, sous peine d'amende, en cas d’infraction. « Je dois saluer le nombre d’amendes qui ont été servies cette semaine par la police et la gendarmerie », se félicite-t-il.

Le président de République a instruit le gouvernement  de déployer sur le terrain, surtout au niveau de la région de Dakar, un dispositif spécial de régulation et de contrôle de l'accès aux plages et des rassemblements publiques.
Jeudi 6 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :