Coronavirus : Le président Macky Sall ne veut pas verser dans « l’autosatisfaction » pour un combat qui n’est pas encore gagné.

Le président de la République a indiqué qu'il ne souhaitait pas «verser dans l’autosatisfaction pour un combat qui n’est pas encore gagné». Macky Sall se dit confiant quant à l'endiguement de la pandémie du Coronavirus. «Mais cette confiance ne doit pas être béate», a-t-il précisé dans Figaro.


« L’optimisme va de pair avec une vigilance accrue et un renforcement des mesures en fonction de notre contexte et des avis des experts », a assuré le chef de l’Etat. Ce dernier est convaincu que personne ne peut prévoir de façon précise ce qui passera dans les prochains mois.

 

« Des chercheurs prévoient le pic de l’épidémie au mois de juin en Afrique, mais l’histoire nous a appris que les épidémies n’évoluent pas toujours selon les prévisions », renseigne Macky Sall. Le mieux que l’on puisse faire actuellement, selon lui, c’est de se concentrer sur la riposte effective contre la maladie, « au double plan préventif et curatif, par un effort individuel et collectif ».

 

Le président Sall est d’avis que c’est le moment pour les plus forts qui doivent venir en aide à ceux qui en ont besoin. « La solidarité est notre seconde nature en Afrique », a-t-il dit. Il se félicite du fait que le Sénégal ait mis en synergie ses ressources et expertises en matière de recherches et d’analyses médicales à travers l’Institut Pasteur de Dakar et le CDC Afrique. 

Mardi 21 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :