Coronavirus / Double confrontation Sénégal – Guinée Bissau : Vers un huis clos ou un report ?

Le président Macky Sall l’avait annoncé ce lundi 2 février à l’issue d’un conseil présidentiel, le premier cas suspect de coronavirus a été enregistré au Sénégal. Une information qui sera confirmée dans la foulée par le ministre de la santé, Abdoulaye Diouf Sarr, un patient Français ayant été testé positif. Une nouvelle inquiétante notamment pour ce qui est de la double confrontation de football, entre le Sénégal et la Guinée pour le compte des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2021. Sauf que désormais les données ont changé avec le sceptre du Covid-19 qui guette, prêt à frapper n’importe où… Une situation qui pourrait conduire la CAF à exiger un huis clos à Lat Dior, voire un report de la rencontre, selon l’évolution de la situation.


Coronavirus / Double confrontation Sénégal – Guinée Bissau : Vers un huis clos ou un report ?
Déjà six pays Africains « infectés », les éliminatoires de la CAN sous la menace du Covid-19 ?

En plus du Sénégal où le coronavirus semble avoir fait son nid, il serait intéressant de souligner que dans un premier temps, d’autres pays africains avaient déjà enregistré leur cas de Covid-19. Il s’agit comme un symbole, de la nation championne d’Afrique en titre, l’Algérie, de l’Égypte et du Nigeria. À cette liste provisoire s’est ajouté le Sénégal, le Maroc et la Tunisie. Déjà six pays présentant un foyer local et ou un cas « importé.» De quoi se poser des questions légitimes sur la tenue des prochaines journées de compétition de la CAF (Ligue des champions, éliminatoires de la CAN…) Ces rassemblements humains autour du football seraient le lieu idéal, un terreau plus que favorable à la contamination de masse…

La rencontre du  28 mars au stade Lat Dior de Thiès déjà hypothéquée ? Un déplacement risqué chez les « Djurtus » ?

Pour le cas précis du Sénégal qui cherche à limiter la casse en essayant d’endiguer d’ores et déjà la propagation de l’épidémie, la double confrontation prévue le 28 et le 31 mars 2020 contre le pays  voisin, la Guinée Bissau, au stade Dior soulève déjà des inquiétudes. Avec sa capacité de 15.000 places, l’antre de Thiès qui fera certainement le plein (Un peu plus de 10.000 billets commercialisés) représenterait dans ce cas, un véritable foyer propice à une éventuelle diffusion du Coronavirus hautement contagieux et sournois. 

Si le président de la fédération sénégalaise de Football (Fsf), Me Augustin Senghor ne s’est pas encore prononcé sur le sujet, il est évident que le président de la confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad et sa "Task force" ne tarderont pas à prendre des mesures préventives à court et long terme. Car, si les jeux olympiques Tokyo 2020 semblent fortement compris, de même que l'Euro 2020 (Prévu entre 12 pays européens), la CAN 2021 calé entre le 9 janvier au 6 février au Cameroun, reste sous la menace du Covid-19...
 
Mardi 3 Mars 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :