Coordination fédérale APR : Les dessous du renouvellement des instances de la DSE.

La visite du Président Macky Sall aux États-Unis a été mise à profit pour renouveler les instances de la délégation des sénégalais de l’extérieur des États-Unis. C’est ainsi que le député Aboubakry Diallo qui a dirigé la coordination fédérale durant sept ans, a cédé sa place à Moussa Sy, le coordinateur de l’APR à Atlanta.


Coordination fédérale APR : Les dessous du renouvellement des instances de la DSE.

Aboubakry Diallo : « C’est sur ma demande pressante que le président Sall a accepté de renouveler la coordination fédérale

 

Pour le député de la diaspora du département Amérique, et ancien coordinateur fédéral de la délégation des sénégalais de l’extérieur des États-Unis, Aboubakry Diallo, c’est sur sa demande persistante que le président Macky Sall a procédé au renouvellement des instances de la coordination fédérale. 

 

« C’est lors d’une audience que le président de la République Macky Sall m’avait accordée, que je lui avais  demandé de me décharger de ce poste de coordinateur fédéral des États-Unis, poste que j’occupais depuis 2013. Ce jour-là, le président m’a dit qu’il m'a entendu et qu'il allait voir. Depuis lors, à chaque occasion, je lui ai réitéré la même préoccupation. Car je pensais que c'était la bonne démarche pour le parti. Et cette année, lors de sa visite, je lui ai encore rappelé ma préoccupation. Ce qu’il a finalement accepté. C’est ainsi qu’il a choisi notre camarade Moussa Sy pour me succéder à la tête de la coordination fédérale. Donc entendre dire que j’ai été limogé, c’est  méconnaitre réellement ce qui s’est passé », a précisé le député  Aboubakry Sow contacté par Dakaractu depuis les États-Unis où il séjourne présentement. 

 

Poursuivant ses explications, le parlementaire souligne également : « Dès que j’avais demandé qu’on me décharge de ce poste, nous avions lancé un appel à candidature. Lors d’une réunion que nous avions tenue, il y avait une dizaine de candidatures déclarées.  On a demandé aux uns et aux autres de se concerter pour trouver le consensus. Ce qui n’a pas été le cas malheureusement... »

 

Le rôle joué par  le député maire des Agnams pour décanter la situation 

 

Le renouvellement des instances de la coordination fédérale n’a pas été une chose facile pour le chef de l’État, Macky Sall. Si l’on se fie à certains, c’est une dizaine de candidatures qui étaient présentées pour succéder au député Aboubakry Sow à la tête de coordination fédérale. Finalement c’est le député maire des Agnams, Farba Ngom qui est intervenu pour décanter la situation.  

 

« Pour la succession du coordinateur fédéral ainsi que ses adjoints, une dizaine de candidatures ont été présentées sur la table du président Macky Sall. Mais pour trouver le consensus au sein du groupe, il a été demandé aux candidats de se concerter et de désigner un coordinateur. Ce que certains n'ont pas accepté de faire. C’est ainsi que le député maire des Agnams Farba Ngom est intervenu pour régler la situation en choisissant trois candidats en l’occurrence Youma Aïcha Ba, (la seule femme qui était en lice), Assane Fall et Moussa Sy. Cela après un consensus trouvé entre les candidats à l’exception d’un seul candidat. Ces trois candidats ont été proposés au chef de l’État Macky Sall. C’est ainsi qu’il a désigné le candidat Moussa Sy comme coordinateur fédéral et les deux autres candidats comme adjoints », souffle une autre source qui a pris part à la rencontre, mais qui n’a pas voulu se dévoiler...

Mardi 28 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :