Convocation de Ousmane Sonko : « Le refus de déférer à une convocation n’est pas un délit sauf… » (Avocat à la Cour)


Convocation de Ousmane Sonko : « Le refus de déférer à une convocation n’est pas un délit sauf… » (Avocat à la Cour)
Le leade du parti Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko ,  a reçu sa convocation du juge d’instruction du 8ème cabinet ce lundi 01 mars 2021 par le biais de son conseil Me Khoureichi Ba, sous le coup d’une plainte pour ‘’viols répétés’’ et ‘’menaces de mort’’. La question que tout le monde se pose est de savoir s’il déférera à la convocation de ce mercredi 03 mars 2021. 


Voulant s'exprimer sous couvert de l’anonymat, un avocat à la Cour a fait savoir que si Ousmane Sonko refuse de déférer à sa convocation, le juge d’instruction peut décerner un mandat d’amener contre lui en donnant l’ordre aux forces d’aller le chercher et de l’amener devant lui. Par contre, il a souligné que le refus de déférer à une convocation n’est pas un délit sauf s’il s’agit d’un témoin qui peut être condamné pour refus de témoigner. 

Par ailleurs, il a tenu à préciser que si c’est devant les tribunaux, la personne n’est pas tenue de comparaître. « En matière de délit, la personne est tenue de comparaître ou de ne pas comparaître. Par exemple, le cas de Karim Wade qui avait refusé de comparaître devant la Cour de répression et de l'enrichissement illicite (Crei) et le jugement s'est poursuivi », a déclaré la robe noire, qui ajoute que s’il s’agit en matière criminelle et que la personne refuse de comparaître, la Cour si elle le veut, peut obliger la personne à comparaître comme le cas de Hussein Habré.

Mardi 2 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :