Contrôle citoyen des ressources de l’Etat : Le Plan Sunu Budget en action (ONG 3 D)

La deuxième session budgétaire de l’Ong 3D a été ouverte ce jeudi pour un séminaire qui doit durer trois jours.
La rencontre s’est tenue avec la collaboration de l’USAID, du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan et de l’Assemblée nationale.
Pour rappel, l’objectif de ce séminaire est de permettre à la société civile de produire un rapport d’exécution budgétaire du deuxième trimestre de 2017 et de formuler des recommandations citoyennes en perceptives de l’adaptation de la loi de finances pour l’année 2018.


Ainsi, l’accès à l’information budgétaire et l’implication des citoyens aux affaires publiques ont été érigés en priorité. La finalité du budget est d’être accessible, intelligible et exploitable par les citoyens. Le budget doit respecter les trois principes que sont : la transparence, la participation et la redevabilité.
 
A cet égard, au titre des premiers résultats du programme, on peut noter la campagne d’information et de communication budgétaire à travers la diffusion du « budget animé », la création de la Plateforme web permettant de centraliser les informations budgétaires, de les simplifier et d’en permettre la diffusion dans les différents canaux et dans différentes langues, la réalisation de l’émission « Focus Sur » qui permet d’avoir des regards croisés sur les investissements publics, l’élaboration d’un guide à l’intention des États membres de l’Uemoa sur comment réussir son enquête sur le budget ouvert, le suivi des politiques publiques en matière d’éducation, d’eau et d’assainissement avec différents partenaires, notamment la Cosydep et la plateforme Sun et le plaidoyer pour l’adaptation d’une loi sur l’accès à l’information qui est aujourd’hui considérée comme le talon d’Achille pour que le Sénégal accède à l’initiative du partenariat pour la gouvernance ouverte…
Jeudi 2 Novembre 2017




Dans la même rubrique :